Avec le Utah Jazz, Rudy Gobert mène 2-1 face à Oklahoma City Thunder. En pleins playoffs, le pivot en a profité pour écrire un article dans The Players’ Tribune.

Depuis le début de la série face au Thunder, le Jazz impressionne. Désormais à 2-1, les coéquipiers de Rudy Gobert accueillent pour la seconde fois ce soir. Une nouvelle fois, le rookie Donovan Mitchell sera attendu. Pour ses premiers playoffs, il tourne à 25.7 points (44.8%), 9 rebonds et 2.3 passes. Leader défensif de la franchise, Rudy Gobert a expliqué sa rencontre avec l’arrière :

« Je me souviendrai quand Donovan Mitchell est arrivé. J’avais vu Donovan jouer pour la première fois en Summer League, et ma première pensée après l’avoir vu était : il peut jouer en défense. Je regarde toujours comment un nouveau type aborde la défense – joue-t-il aussi dur en défense que de l’autre côté ? Donovan l’a fait. J’ai respecté cela tout de suite. Quand il a marqué 41 points pour son deuxième mois dans la ligue… putain, je savais qu’il allait être spécial. Dédicace à Donovan, notre rookie. Notre meilleur scoreur. Le rookie de l’année »

SUR LE MÊME SUJET :

Concernant le public de Salt Lake City, allié indispensable en playoffs, Gobzilla lui rend hommage : « Je vais vous laisser avec un dernier numéro : 19 911. C’est la capacité maximale à Vivint Smart Home Arena. Chaque équipe qui veut un morceau de nous devra venir à Salt Lake City et traiter avec vous tous, 19 911 personnes. Peut-être que personne d’autre ne croit en nous, mais c’est leur problème. Nous savons que nous sommes toujours négligés. En Utah, les gens ont déjà vu ça. Il est maintenant temps de prendre ce que nous savons mériter. C’est le moment où nous nous assurons qu’ils nous écoutent. Et nous aurons besoin de vous tous. Chacun d’entre vous. »

Partager cet article

Tags Jazz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.