Pour l’égalisation de Belinelli au buzzer, les Sixers avaient sorti les confettis

Mal embarqués contre les Celtics, les Sixers bénéficiaient de toute la clutchitude de Marco Belinelli pour forcer les prolongations.

À deux points et à 87-89, Marco Belinelli libérait les siens contre Boston. La recrue italienne envoyait le tir au buzzer pour permettre aux siens de revenir à 89-89. S’il n’avait pas mis le pied sur la ligne à 3 points… alors Philadelphie aurait remporté le match 90-89. Qu’importe, l’équipe technique du Wells Fargo Center se laissait emporter dans la folie de la rencontre… et lâchait les confettis. Problèmes : Marco Belinelli avait marqué à deux points et il restait une prolongation à jouer à Philly. Finalement, Boston s’imposait 101 à 98.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here