En parallèle d’une protestation en mémoire de Stephon Clark, abattu par la police de Sacramento, les Kings ont joué dans une salle presque vide

Hier soir, dans un match entre mal classés, les Sacramento Kings ont accueilli les Atlanta Hawks. Les Kings ont remporté le match 105-90, mais l’événement les plus important n’a pas eu lieu dans le Golden 1 Center de Sacramento, mais plutôt à quelques centaines de mètres de la salle.

Dimanche dernier, Stephon Clark, jeune noir américain de 22 ans, s’est fait tirer dessus à 20 reprises dans le jardin de ses grands-parents alors qu’il ne tenait qu’un téléphone portable. Hier, une manifestation a eu lieu dans la ville de Sacramento en hommage à Stephon et pour protester contre les violences policières à l’encontre des personnes de couleur. La manifestation a commencé à la mairie et s’est ensuite étendue autour du Golden 1 Center, salle des Sacramento Kings.

La concordance entre l’arrivée de la manifestation autour de la salle et l’ouverture des portes pour le match du soir a forcé la sécurité à fermer ces portes, ne laissant entrants qu’une toute petite partie des supporters. Le match a donc commencé avec une vingtaine de minutes de retard, sans hymne ni présentation des joueurs.

Après le match, Vivek Ranadivé, propriétaire des Kings, s’est adressé aux spectateurs présents entourés de ses joueurs, des coachs et des représentants de la franchise, affirmant son soutien à la famille de Clark. Le vétéran et légende de la NBA Vince Carter s’est également exprimé sur cette manifestation après le match : « Nous avons des conversations sur le sujet pendant le match. Et quand je dis nous, c’est les deux équipes, entre nous. On a un match à jouer, un métier à faire, mais la protestation n’est pas passée inaperçue. »

Garrett Temple, joueur expérimenté des Kings, a apporté son soutien à la manifestation pour Stephon Clark : « Je suis d’accord à 100% avec les protestations dehors. Si je n’avais pas un travail à faire, je serais certainement dehors avec eux pour protester pacifiquement. Cela doit cesser. »

Les Sacramento Kings ont annoncé via un communiqué de presse que tous les fans ayant acheté des tickets et n’ayant pas pu voir le match seraient remboursés intégralement. Le message affichant « One. Proud. City » sur les écrans géants de la salle des Kings avait hier soir un symbole particulier.

Photo By: @SeanCunningham/twitter

Leave A Comment

Your email address will not be published.