Test – Bracelet TomTom Touch

TomTom vient de lancer son premier bracelet d’activité le TomTom Touch. Un bon modèle avec quelques petits défauts qui devraient être rapidement résolus.

Alors que toutes les marques sortent leur bracelet connecté, TomTom y allé de son propre modèle avec TomTom Touch. À 149 euros, pourquoi faut-il craquer pour le TomTom Touch ?

Tout d’abord, celui-ci permet de mesurer votre composition corporelle. Concrètement, une pression pendant 10 secondes sur l’unique bouton du TomTom Touch vous permettra de connaître votre pourcentage de masse grasse et masse musculaire. Une fonctionnalité top pour ceux qui veulent se mettre au sport ou ceux qui, comme nous, cherchent à atteindre les fameux 6-10%. Malheureusement les résultats ne sont visibles que sur le smartphone via l’appli TomTom MySports. Également, il faut bien souvent s’y reprendre à 2-3 fois pour que le bracelet enregistre nos données. Des petits détails assez pénibles à la longue.

Du reste, le bracelet embarque toutes les fonctionnalités dites classiques :

  • Suivi d’activité 24h/24, 7j/7 (nombre de pas, durée d’activité, calories brûlées, distance parcourue, temps de sommeil.)
  • Cardiofréquencemètre intégré (Fréquence cardiaque directement à votre poignet, 24h/24, 7j/7.)
  • Mode Sport (enregistrez vos activités sportives et suivez vos données.)
  • Notifications Smartphone (appels et SMS uniquement)

Si le bracelet donne l’heure, il faut à chaque fois appuyer sur le Touch. Là où un simple mouvement de poignet suffit chez beaucoup d’autres… Il convient d’ajouter que le TomTom Touch résiste à l’eau et pour le coup résiste vraiment à l’eau. Si beaucoup de concurrents annoncent cela, il nous est arrivé de noyer des smartwatches et autres bracelets en prenant notre douche. Après une semaine non-stop au poignet, une dizaine de douches et 3 sessions wakeboard, on peut vous le dire droit dans l’écran : le bracelet résiste à l’eau.

Concernant l’autonomie, TomTom annonce jusqu’à 7 jours en suivi d’activité. Pour l’avoir utilisé, peut-être trop, on est plus proche des 4 jours que de la semaine entière.

Du côté du design, on voit que TomTom a apporté un soin tout particulier à son premier bracelet. Sobre et ergonomique, il peut se porter à la ville comme durant l’entraînement. On apprécie également l’indispensable application TomTom MySports, très intuitive et avec un design épuré. Quatre couleurs sont disponibles pour le bracelet : noir (notre préférée), rouge, violet et bleu turquoise.

test-tomtom-touch

Pour le chargement du bracelet, vous devrez ainsi enlever le boîtier du bracelet, un classique chez TomTom (observé également chez Fitbit), espérons que la marque développe un système de chargement direct rapidement. En effet, si vous êtes brusque (on vous connaît un peu), vous pourrez endommager le bracelet.

Au final, c’est donc un premier modèle très réussi de la part de TomTom malgré quelques petits détails agaçants. Des petits détails qui devraient rapidement être corrigés par la marque néerlandaise. Vivement le Touch 2 !

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: TomTom
2 Discussions on
“Test – Bracelet TomTom Touch”

Leave A Comment

Your email address will not be published.