Quatre fois champion NBA, Tony Parker a pris sa retraite le 10 juin 2019 après une carrière brillante. Il est vrai qu’il n’égale pas la renommée du légendaire Michael Jordan. Pourtant, ses 1 254 matches en ligue nord-américaine lui confèrent la reconnaissance internationale. Résultat des courses : The Final Shot, un documentaire de 90 minutes retraçant sa vie produit et diffusé sur Netflix !

Un documentaire pour un public international

Après The Last Dance de Michael Jordan, il est difficile de produire un documentaire plus percutant sur le basket. Cependant, Tony Parker relève le défi. 

Pour façonner sa propre légende, le joueur français (TP pour les intimes) s’est lancé lui-même dans sa propre réalisation. Il a collaboré avec Florent Bodin connu pour ses œuvres relatant les carrières de Benzema et de GIMS. Alessandra Sublet qui avait déjà participé au précédent opus sur la vie du basketteur français revient dans The Final Shot. Moins présente à l’écran, sa patte se voit toutefois dans la trame du documentaire.

Florent Bodin assure que ce nouveau documentaire sera différent. Ici, il ne s’agira pas de retracer la vie de l’ancienne star des San Antonio Spurs. Cette seconde œuvre est un défi. « Le challenge c’était de raconter cette histoire connue en France au monde entier » comme le souligne le réalisateur.

De basketteur pro à gourou des affaires

Tony Parker a cultivé son image de basketteur. Grand amateur de sports, le Français n’en reste pas moins un homme aux multiples casquettes. Prisant aussi bien la musique que le cinéma ou les jeux vidéo, TP est un homme aux passions variées.

L’ancien basketteur a le jeu dans la peau, et cela ne s’arrête pas au ballon. Adepte des casinos, il était un visiteur assidu des grands établissements de Las Vegas. D’ailleurs, TP est un inconditionnel du poker. Depuis sa retraite, il s’est lancé dans ce secteur. Ses nombreuses années passées dans le domaine du basket et ses connaissances en poker lui ont été pleinement profitables. En effet, plus qu’un jeu de cartes, il lui confère des aptitudes dans la gestion et l’évaluation des risques. Des skills nécessaires pour réussir dans les affaires ! C’est ainsi que TP s’est offert une station de ski à Villard-de-Lans.

SUR LE MÊME SUJET :

Une étoile du basket

En 90 minutes, The Final Shot dépeindra le portrait de Tony Parker sous différents angles. Avec un temps limité, le documentaire ne présentera pas l’œuvre de toute la vie du basketteur. Contrairement aux productions dédiées à Michael Jordan. Néanmoins, le public y retrouvera Tony Parker des premières années, quand il faisait ses armes dans le monde du basket.

De Fécamp à l’Insep jusqu’aux grandes équipes des États-Unis, le joueur n’a cessé de briller. Ses plus grandes réalisations sont retranscrites en vidéo tout au long du documentaire. C’est l’occasion pour revoir ses jours de gloire. Il faut se rappeler qu’il était meilleur passeur de l’équipe de San Antonio Spurs et le premier Français dans la NBA.

Quelques confidences inédites

Basketteur d’exception, TP s’est aussi entouré d’amis venus de différents cercles. Ses anciens équipiers et même ses adversaires ont fait des apparitions remarquées dans le documentaire. Le public y retrouvera, entre autres, Tim Duncan ou Pau Gasol. Le regretté Kobe Bryant figure même dans The Final Shot. Il y révèle qu’il a appris des mots en français pour le plaisir de déconcentrer le basketteur lors des matches.

Le documentaire sur TP se veut également intime. Pour preuve, les confidences de ses meilleurs amis, Thierry Henri et Teddy Rinner. À ces témoignages s’ajoutent ceux de grands noms du sport français comme Zidane ou Mbappé. The Final Shot plonge également le spectateur dans l’univers du basketteur dans sa somptueuse propriété de San Antonio.

Partager cet article

Crédits photosNBA
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *