The Fugees – Killing Me Softly

Killing Me Softly, chanson de légende

Killing me softly with his song : Un classique parmi les classiques. Originellement écrit dans les années 70, il a été repris de nombreuses fois par de multiples artistes. Parmi eux, le groupe de hip-hop The Fugees qui s’appropriera le morceau pour en faire un de leurs plus grands succès, et qui le renommera d’ailleurs simplement Killing Me Soflty.

The Fugees, considéré comme un des plus grands groupes de hip-hop mettra ainsi en avant la talentueuse Lauryn Hill qu’on entendra sur le classique Doo Wop (That Thing).

 

Mais aussi Wyclef Jean qu’on entendra notamment beaucoup plus tard sur Hips Don’t Lie en featuring avec Shakira.

Sur cette chanson extraite de leur album The Score (1996), le groupe choisit donc de s’attaquer à un classique. Tout comme un Rule de Nas (voir ici), l’instrumental est ainsi très minimaliste et se sert d’un loop de batterie très hip-hop pour mettre en avant les interventions vocales de Wyclef et les voix/harmonies de Lauryn Hill.

Ce son qui fut un grand succès (numéro 1 dans de multiples pays) permet ainsi à cette époque au groupe d’asseoir sa notoriété et surtout : Il contribue à faire connaître un classique supplémentaire à des générations plus récentes, et le réadapte aux tendances du moment. Tout comme le sampling couramment utilisé dans le genre, il a quelque part probablement permis d’élargir la culture des plus jeunes et peut-être fait découvrir le hip-hop/soul aux générations précédentes (celles de Roberta Flack : voir ici la version de 1973). Crossover réussi.

By Setry

La Sueur

La Sueur

La Sueur, votre média sportif et culturel.
La Sueur

Leave A Comment

Your email address will not be published.