Mark Cuban et les Dallas Mavericks avaient décidé d’honorer Tony Romo de la meilleure des manières : une place au sein du roster.

Cuban avait prévenu, il allait mettre Tony Romo dans l’effectif des Dallas Mavericks pour le dernier match de la saison à l’American Airlines Center. Si Adam Silver s’est opposé à ce que l’ancien quarterback des Cowboys fraîchement retraité entre en jeu, il était tout de même en tenue.

https://youtu.be/yPD0D4uFWgo

Accueilli en véritable rockstar, Romo a reçu un vibrant hommage de la part de l’autre franchise de Dallas. Il a même été introduit par le public comme un starter à part entière. Lors de sa folle journée, il a notamment participé à l’entraînement, à l’échauffement d’avant-match et à la dernière photo de l’équipe. La NFL pourrait bien s’en inspirer.

Alors qu’il ne devait pas entrer en jeu, Rick Carlisle a bien failli tout faire capoter. Il aura fallu une intervention in extremis de Mark Cuban pour empêcher le joueur de faire son entrée sur le parquet.

« C’est un honneur dont je n’aurais jamais pu rêver. Pour être honnête, je suis un peu embarrassé. Mais je vous le dis, je suis un gars vraiment chanceux. Merci, Dallas, je t’aime. » – Tony Romo

https://youtu.be/K152HoukZuU

Tags Mavs NBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Antonio Brown veut signer un contrat de 10 jours aux Timberwolves

    […] moment de l’annonce de sa retraite, Tony Romo avait eu droit à un contrat de 10 jours avec les Dallas Mavericks. L’ancien quarterback […]

    Répondre