Pour sa saison rookie, Brandon Ingram aura été critiqué, mais le second choix de Draft a montré de belles promesses.

Lors du tout dernier match des Los Angeles Lakers au Staples Center cette saison, Brandon Ingram a fait le show. Celui qui était annoncé comme le Kevin Durant du futur a terminé sa saison rookie avec 9.3 points (40.5%), 4 rebonds, 2 passes en 28.8 minutes de moyenne. D’abord remplaçant, le joueur a finalement terminé avec 38 matchs en tant que starter.

Contre New Orleans, privé de DeMarcus Cousins et Anthony Davis, les Lakers ont enchaîné une cinquième victoire de suite. Ingram a terminé la rencontre avec 15 points (6 sur 16), 5 rebonds, 6 passes en 28 minutes du jeu.

Preuve de ses progrès offensifs, un comportement beaucoup plus agressif en attaque ces derniers temps. Le rookie Cheick Diallo en a fait l’amère expérience hier soir. On va scruter de près la saison sophomore d’Ingram qui semble enfin avoir pris conscience de son potentiel. De son propre aveu, le changement de mentalité a eu lieu après le All-Star Game.

Partager cet article

Tags Lakers NBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *