Trae Young Atlanta Hawks

Sélectionné en cinquième choix de la Draft et échangé dans la foulée par les Mavericks aux Hawks contre Luka Doncic, Trae Young réalise une très bonne saison rookie…malgré le phénomène de Dallas.

Bien malgré lui, Trae Young va porter comme un fardeau son échange avec Luka Doncic le soir de la Draft. Pour on ne sait quelle raison, les Hawks ont cru bon d’échanger le Slovène (3e choix) contre l’Américain (5e choix) à Dallas. Évidemment, les Texans ont fait la meilleure affaire et le nom de Young est lié pour de bon à Doncic. Si le numéro 77 des Mavericks finira assurément Rookie de l’Année, le meneur de jeu des Hawks réalise des premiers mois en NBA très satisfaisants. Oui, Atlanta a perdu le trade mais pas de beaucoup.

Connaissant d’abord des difficultés au tir, Trae Young a pris confiance au fil des rencontres. Titulaires à Atlanta, il tourne à 16.2 points (40.2%), 3.1 rebonds et 7.3 passes par match. Sur les 10 derniers matchs, Young affiche 19.5 points (43.7%), 4.2 rebonds, 6.6 passes. Dans l’histoire de la NBA, seuls 7 rookies (dont Young) ont tourné à au moins 16 points, 7 passes de moyenne. Parmi eux, on retrouve Chris Paul, John Wall, Allen Iverson, Magic Johnson.

Ayant passé avec succès la moitié de saison dans la peau d’un titulaire, Trae Young apprend son rôle. S’étant pris le rookie wall à ses débuts, conjugué à l’éclosion de Doncic, Young peut désormais progresser sereinement. Son association avec Collins (19.4 points, 10.2 rebonds de moyenne) est prometteuse et si les Hawks galèrent le moment, ils ont de quoi construire pour le futur. S’étant offert 30 points (11 sur 15), 3 sur 6 à trois-points, 8 passes (4 TOs) contre les Blazers… Young monte en puissance.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here