UFC 203 – CM Punk fait ses débuts contre Mickey Gall

Les débuts tant attendus de CM Punk à l’UFC auront lieu ce week-end à l’UFC 203 contre Mickey Gall en welterweights.

Le Jour J est arrivé pour CM Punk. Lors de l’UFC 203, il tentera de ne pas se ridiculiser aux yeux du monde et tenter quelque chose d’inédit. Quasiment deux ans sont passés depuis l’annonce de sa signature à l’UFC pour plusieurs combats en décembre 2014. Quasiment deux ans pour qu’il arrive à son premier combat en MMA. Blessé à l’épaule en octobre 2015 puis au dos en février 2016, CM Punk semble enfin paré au combat. À la WWE il fut champion poids lourds et a écrit sa propre légende en se permettant un règne des plus longs de l’histoire, mais au MMA il a d’ores et déjà annoncé qu’il combattrait en welterweight (-77 kilos). La décision est non seulement compréhensible, mais elle était vitale : avec 1m88 de muscles atrophiés par 10 ans de muscu linéaire et non-fonctionnelle, il serait tombé, s’il avait choisi les poids-lourds contre des engloutisseurs de systèmes solaires comme Junior Dos Santos, Alistair Overeem ou encore Cain Velasquez, le réveil aurait été d’une insondable violence. En welterweight les risques sont plus mesurés et les morphotypes qu’il va rencontrer plus adaptés, enfin tant qu’il reste loin du top 30.

À 37 ans, ces débuts à l’UFC, qui est, pour rappel, la meilleure organisation au monde, interpellent. Comment un gars sans véritable background et à un âge aussi avancé va pouvoir être compétitif ? Si d’un point de vue financier la signature fait sens, CM Punk était une star de la WWE, sportivement, on doute légèrement.

L’exemple Lesnar

Brock Lesnar, également à la WWE avant de rejoindre l’UFC et devenir champion heavyweight avait deux atouts que CM Punk n’a pas et n’aura jamais : un physique hors norme (1m91, 130 kilos) et un background ultra solide en lutte (niveau NCAA). CM Punk ou Phil Brooks pour les intimes combat en welterweight et a dû apprendre sur le tard. Seul des entraînements en jiu-jitsu brésilien depuis quelques années maintenant sauf un peu le triste bilan. Également, quand Brock a fait son premier combat professionnel en MMA, il avait 29 ans. Soit plus ou moins l’âge auquel les sportifs sont dans leur prime.

Quand on lui demande si la honte ne lui fait pas peur, il répond : « Qu’est-ce qui pourrait arriver d’horrible ? Un KO en 5 secondes. Vous savez, je me suis chié dessus en direct à la TV, je ne pense pas que quelque chose soit plus embarrassant que ça ».

Pour sa rentrée, CM Punk affrontera donc Mickey Gall. Un jeune de combattant de 24 ans (2-0) relativement peu expérimenté. Il fallait bien ça pour CM Punk. En imaginant que Brooks l’emporte quel sera son avenir dans l’octogone ? Chaque jour, la catégorie welterweights voit un nouveau meurtrier rejoindre ses rangs. Des tueurs à gages à des années-lumière du niveau de CM Punk. Si celui-ci a travaillé sa lutte et sa technique au sol, il n’arrivera jamais aux chevilles des Demain Maia et autres GSP de ce monde. Affaire à suivre…

Gloire ou honte pour lui dans l’octogone, début de réponse samedi soir lors de l’UFC 203 : Miocic vs. Overeem.

 ufc-203-cm-punk-vs-mickey-gall

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: UFC
1 Discussion on “UFC 203 – CM Punk fait ses débuts contre Mickey Gall”

Leave A Comment

Your email address will not be published.