UFC 205 – Retour sur une humiliation historique

Ceux qui ont eu la chance de voir le combat Alvarez vs. McGregor lors de l’UFC 205 ont été témoins d’une véritable démonstration, humiliation de la part du champion featherweight.

Alors que beaucoup espéraient voir en Alvarez (28-5 MMA, 3-2 UFC) l’arme anti-McGregor (21-3 MMA, 9-1 UFC), les rageux et haters risquent d’être déçus. La lutte de ce cher Eddie aura été stoppée net par l’irlandais. Une première tentative de takedown, timide certes, mais défendue tout en sérénité par le champion featherweight. Dans le second round, Alvarez tentera une nouvelle fois le takedown, cette fois en mettant Conor dos à la cage. À grands coups de genou et de patience, The Notorious parviendra à se défaire du clinch pour ensuite finir, tranquillement, le champion lightweight.

3 knockdowns dans le premier round contre Alvarez

Alors qu’il disait, avec raison, que McGregor ne méritait pas son title-shot, Alvarez se sera fait manger pendant le round et demi passé contre Mystic Mac. 3 knock-down, très, très faciles dans le premier round laissaient présager le pire pour Eddie. Finalement, sur un enchaînement tout droit sorti de la matrice, l’Oracle de Dublin abrégera les souffrances de l’enfant de Philadelphie. Pour son premier combat en lightweight à l’UFC, contre le champion en titre, Conor nous a offert une démo. Tous plus bavard, plus agaçant durant les conférences de presse, il a une nouvelle fois assumé dans l’octogone.

Lors de la post-fight conference, le nouveau double champion fera le fameux Big-Announcement : il va être papa. À 28 ans, alors qu’il s’apprête à rentrer dans son prime, l’irlandais va en plus démarrer une nouvelle étape de sa vie loin de l’UFC. Pour le voir combattre de nouveau, il faudra que Dana White et l’organisation alignent les billets. Avec le public, les ceintures, les records de PPV pour lui, McGregor le sait, il a tout pour lui. Et dire qu’Alvarez était censé être son adversaire le plus compliqué en carrière, celui-ci à juste servi à renforcer la position de l’irlandais comme la plus grosse STAR de l’histoire de l’UFC.

Pour la première fois en 23 ans d’existence, l’UFC a un combattant champion dans deux catégories à la fois (featherweight et lightweight donc). Après s’être chauffé toute la semaine avec Woodley, on peut se demander si McGregor va tenter un troisième run en welterweight. Très risqué du fait de son désavantage physique criant, l’irlandais a pour lui un timing et une main gauche exceptionnels. Suffisant pour faire tomber The Chosen One ?

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: Fox Sports
1 Discussion on “UFC 205 – Retour sur une humiliation historique”

Leave A Comment

Your email address will not be published.