UFC 209 – Tony Ferguson, 9 victoires de suite et aux portes de l’éternité

Lors de l’UFC 209, Tony Ferguson va tenter de passer l’obstacle Khabib Nurmagomedov pour devenir champion intérimaire de la division lightweight.

Le co-main event de l’UFC 209 a tout du combat principal : d’un côté Tony Ferguson, neuf victoires consécutives, de l’autre, Khabib Nurmagomedov 8 victoires consécutives. À 33 ans, Tony « El Cucuy » Ferguson disputera le plus gros combat de sa carrière lors de l’UFC 209.

Le Californien est dans son prime et sa série de 9 victoires consécutives est unique chez les lightweights. Depuis sa défaite contre Michael Johnson, en partie due à un bras cassé pendant le combat, El Cucuy dispose de tous les combattants qui se dressent sur sa route. Si au debout, le prestige des adversaires était douteux, les matchmakers de l’UFC ont commencé à lui emmener du très très lourd : Josh Thompson (décision unanime), Edson Barboza (soumission), Lando Vannata (soumission) et enfin Rafael dos Anjos (décision unanime).

Pourquoi un duel contre Khabib ?

Cette montée en puissance irrésistible l’a emmené jusqu’aux portes du combat pour le titre. Sans Conor McGregor, il aurait certainement eu le plaisir de s’attaquer à Eddie Alvarez. L’irlandais, beaucoup plus connu a donc bénéficier d’un combat pour le titre pour le retour à New York de l’UFC. Vous en conviendrez, un Conor McGregor vs. Eddie Alvarez, deux champions est plus clinquant qu’un Tony Ferguson vs. Eddie Alvarez, surtout dans ce magnifique écrin qu’est le MSG. Lors de cette même soirée et sur la carte préliminaire, Khabib Nurmagomedov explosait Michael Johnson pour s’offrir une 8e victoire de suite à l’UFC. Devant les deux séries ahurissantes des deux combattants, l’organisation était dans la quasi-obligation de proposer un affrontement. Avec la nouvelle politique actuelle et comme Khabib a dit qu’il ne reviendrait QUE pour le titre, la ceinture intérimaire sera finalement en jeu. Ensuite ? Ensuite, le vainqueur ira se frotter à la main gauche du champion, si celui-ci daigne défendre son titre…

Tony Ferguson à la croisée des chemins

Ceinture marron de jiu-jitsu et élève d’Eddie Bravo, El Cucuy sait que cela pourra lui rendre de fiers services contre Khabib. Nurmagomedov, monstre de lutte est tout simplement le meilleur grappler du jeu. Si on peut avoir la quasi-certitude que si le combat allait au sol alors cela sonnerait la fin des illusions pour Tony, c’est un paramètre important. En début de combat, l’hispano pourrait faire traîner une soumission (déjà 8 victoires par ce moyen).

Debout, c’est là que Ferguson à l’avantage. Sans être brillant, il arrive à maintenir une inventivité, une pression et un rythme difficilement tenable. Si El Cucuy est un diesel, une fois qu’il a senti l’odeur du sang alors il devient impossible à arrêter.

Pour le moment, personne n’a réussi à gagner contre Khabib mais un homme : Michael Johnson l’a rendu humain. En striking, l’américain a réussi à désarçonner daghestanais avant de se prendre de plein fouet la tempête. Ferguson devra à tout prix exploiter les limites de Nurmagomedov en striking en évitant de se faire mettre au sol pour gagner. Ça s’annonce grandiose.

Plus gangster que le plus gangster de vos potes en primaires qui a mal terminé, Ferguson joue très gros à l’UFC 209. Une victoire synonyme de ceinture intérimaire autour de la taille et plus personne ne pourra l’ignorer. Une défaite et son avenir s’assombrira du côté des combats pour la Fox, en main-event au mieux…

Photo By: LowKick MMA
1 Discussion on “UFC 209 – Tony Ferguson, 9 victoires de suite et aux portes de l’éternité”

Leave A Comment

Your email address will not be published.