UFC 231 Valentina Shevchenko Joanna Jedrzejczyk

Dans le très attendu combat pour la ceinture flyweight de l’UFC, Valentino Shevchenko et Joanna Jedrzejczyk, c’est bien l’habituelle bantamweight qui s’est imposée.

Dans une ambiance survoltée à Toronto, c’est Joanna Jedrzejczyk qui avait les faveurs du public. On pouvait toutefois noter une Polonaise plus tendue au début du combat. Sans doute ses trois défaites en muay-thai contre son adversaire du soir qui pesaient. Véritable pile électrique, Joanna commençait par ses feintes habituelles sans pour autant trouver la bonne distance. Patiente comme à son habitude, Shevchenko parvint au takedown sur son premier essai. Jedrzejczyk parvenait à se relever. Répondant bien en contre, Valentina finissait le round assez sereinement. Contrairement à son adversaire, elle n’aura pas été mise en danger de la reprise.

Si la seconde reprise se déroulait l’essentiel du temps debout, Shevchenko finissait par emmener Jedrzejczyk contre la cage. De là, elle parvenait à une nouvelle mise au sol. En position dominante, elle infligeait de sérieux dommages à son adversaire avec des coudes puissants. Parvenant à se relever, la Polonaise encaissait un genou au passage.

Prenant inlassablement l’ascendant sur l’ancienne championne strawweight, Shevchenko commençait le troisième round par un front kick. Toujours efficace avec ses kicks, elle dominait aussi un échange en grappling sans pour autant réussir la mise au sol. Pour la première fois du combat, Joanna résistait à la tentative de takedown en judo de Shevchenko ! Avec ses genoux au couteau, Valentina dominait cependant la fin de la reprise.

Pour le quatrième round, les deux femmes débutaient agressivement. Face à spinning back fist raté, Shevchenko retrouvait toutefois son calme. Encore en judo, elle validait un nouveau takedown. Comme lors des rounds précédents, Joanna se relevait, mais restait dominée dans le grappling… et dans le striking. Dans cette ultime reprise, les deux chalengeurs se livraient plus. Encore une fois, Shevchenko revenait avec sa recette contre en kick + judo. Comme depuis le début du combat, ça fonctionnait. Le visage tuméfié, Joanna Jedrzejczyk s’incline très logiquement par décision unanime : 49-46, 49-46, 49-46.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here