Alors que le phénomène Terrance McKinney est passé tout près de le finir dès les premiers instants, Drew Dober a réussi l’un des comebacks de l’année à l’UFC Vegas 50.

Drew Dober affrontait Terrance McKinney ce week-end à l’UFC Apex, un fight qui s’est dessiné en dernière minute suite au forfait de Ricky Glenn. Quand McKinney, qui sortait d’une victoire par soumission sur notre Fares Ziam national le 26 février dernier, a répondu à l’appel de l’UFC, Dober était enthousiaste :« On avait des options pour un remplacement de dernière minute et dès que j’ai vu son nom, je me suis dit que ce serait un combat incroyable. Je l’ai déjà dit, je veux des grands fights, des fights fantastiques », explique-t-il en conférence de presse d’après-combat.

Un challenge risqué pour un Dober qui restait sur deux défaites d’affilée : McKinney en était à cinq victoires consécutives sans dépasser les trois minutes une seule fois. Une vraie machine à highlights et, à 27 ans, un gros prospect dans la catégorie lightweight. Pas de quoi faire peur à Drew Dober. « Je ne veux pas remonter dans les rankings en couinant mais en faisant beaucoup de bruit, en ayant des fights fantastiques. Quand je serai vieux, je raconterai ces histoires à mes petits-enfants », assurait-il après sa victoire spectaculaire.

SUR LE MÊME SUJET :

https://twitter.com/LaSueur_off/status/1502421242271391754

Comme prévu, McKinney est tombé comme la foudre sur son adversaire et lui assénant notamment un genou sauté parfaitement placé. On pensait l’histoire écrite et le prodige en route vers un nouveau TKO rapide. « Je savais qu’il arriverait à toute allure. J’ai mal jugé, je pensais qu’il lutterait un peu plus, et il a envoyé un genou sauté qui a plutôt bien touché », reconnait Drew Dober. « J’ai déjà été frappé fort par le passé, ce n’est pas mon premier rodéo », blague celui qui compte notamment des victoires par finition sur Alexander Hernandez ou Nasrat Haqparast. « Je n’ai jamais été hors du coup J’ai déjà vécu ça. Il fallait rester calme, en mouvement et me défendre intelligemment ».

Terrance McKinney salue Dober

Résultat : son adversaire a rapidement vidé son réservoir, et Drew Dober a pu retourner la situation pour l’emporter par T.K.O. ! « Je sais que c’est un finisseur au premier round mais on ne l’a jamais vu au second. J’essayais de l’y emmener afin de voir s’il sait serrer les dents, s’il a du coeur. Parce qu’au final, moi, j’en ai ». Une 24e victoire en carrière pour Drew Dober, et une occasion d’apprendre pour McKinney, qui garde le sourire. Sur Twitter, il a rapidement adressé cette défaite : « Respect à Dober, il est solide (…) quelques réglages et on reviendra plus fort ».

https://twitter.com/twrecks155/status/1502820742810898435

Partager cet article

SourceMMajunkie
Crédits photosYouTube UFC
Tags UFC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.