MMA – En cas de duel entre Charles Oliveira et Islam Makhachev, Gilbert Burns miserait sur son compatriote et explique pourquoi.

Le futur de la division lightweight est encore incertain à l’UFC. La ceinture est actuellement vacante après la pesée manquée de Charles Oliveira. Justin Gaethje a cependant échoué à prendre le titre, se faisant soumettre dans le premier round par le champion déchu. Beaucoup voient encore en Oliveira le champion légitime, mais les règles sont les règles. Il est désormais contender n°1, mais son adversaire est encore à déterminer. Islam Makhachev fait partie des options les plus plausibles. Le Daghestanais devait affronter Beneil Dariush, mais le match a été reporté et le protégé de Khabib pourrait sauter la queue pour obtenir sa chance au titre.

Le duel s’annoncerait passionnant. Certains y voient la « réincarnation » de l’un des plus grands « what if » de l’histoire de l’UFC : Khabib vs Ferguson. Makhachev doit devenir, selon la « Team Nurmagomedov », le nouveau roi de la division lightweight. Mais Oliveira présente un défi très intéressant, avec notamment un jeu au sol supérieur au reste de la division. Pour Gilbert Burns, lui-même un artiste du jiu-jitsu brésilien, « Do Bronx » serait trop fort pour Islam Makhachev. C’est ce qu’il explique à Helen Yee. « Si j’étais matchmaker, j’organiserais Oliveira vs Makhachev, clairement. C’est un match intriguant. Et je pense toujours que Charles pourrait gagner. Grâce à son striking, la pression qu’il met, son jiu-jitsu. Les gens parlent du sambo, mais je crois qu’Oliveira est à un autre niveau. Il est aussi énorme pour la division ».

SUR LE MÊME SUJET :

La comparaison sambo/jiu-jitsu brésilien est en effet un thème récurrent venu du Daghestan. Khabib avait l’habitude de porter un t-shirt clamant « Si le sambo était facile, il s’appellerait jiu-jitsu ». Une façon d’affirmer que le jeu au sol des lutteurs russes était supérieur au jiu-jitsu de l’école Gracie. Gilbert Burns, lui, a clairement choisi son camp. Sans surprise, c’est l’école brésilienne : il faut dire que « Durinho » est trois fois champion du monde de jiu-jitsu brésilien.

Partager cet article

SourceHelen Yee
Crédits photosInstagram Charles Do Bronx Oliveira

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Aymard

    Comment pouvez-vous présenter la défection de Beneil Dariush dans le combat programmé contre Makhachev comme un combat reporté ? Cela est contraire à la vérité. Il n’y pas eu du tout de report du combat, mais défection médicalement motivé d’un combattant et remplacement de ce dernier par un autre combattant moins bien placé, les mieux placé rejetant les propositions de combat contre Makhachev.

    C’est dingue de lire une telle présentation alors que lorsque le combat entre Khabib et Fergusson fut annulé en raison des restrictions sanitaires, vous aviez présenté l’annulation comme étant une défection de Khabib.

    Répondre
  2. Aymard

    Errata : …motivée… ;… les mieux placés… ;

    Répondre
  3. Nemraude

    Team Brazil !

    Répondre