Road to Rio : Usain Bolt – la légende peut-elle devenir le GOAT ?

Déjà 6 médailles d’or aux JO pour le Jamaïcain Usain Bolt qui en visera trois de plus à Rio. Une question cependant : peut-il y arriver ?

Jamais dans sa carrière le champion jamaïcain n’a failli. Hormis son faux départ en finale du 100m des championnats du monde 2011 de Daegu, Bolt a toujours répondu présent. Plus important encore, c’est son niveau de performance qu’il hausse considérablement en période de compétition. Hormis en 2008 (l’année de la révélation), la seule année où il y eut une progression constante dans ces performances puisqu’il attaqua les JO lancé, avec un 9.72 le 31 mai au meeting New York. Il devint une superstar 2 mois et demi plus tard, en tapant 9.69 à Pekin. L’année suivante, consécration ultime, il améliore ses records du monde sur 100m et 200m puisque le bougre ne relâche pas son effort à l’arrivée…Depuis, il gère (tant bien que mal) les meetings et démonte tout en compétition. Vous comprenez, l’odeur du sang, ça existe la bête.

La saison dernière fut sa plus difficile et de loin, entre les blessures à répétition et la menace Justin Gatlin. Bolt sortait déjà d’une année 2014 pour le moins compliquées avec 9 semaines hors des pistes, une opération et les jeux du Commonwealth comme seule sortie d’envergure. Il mettra un terme à cette triste saison en août après seulement 4 courses. 2015 confirme que Lightning Bolt n’est plus tout à fait le même et la planète le sait. Justin Gatlin, qui l’a déjà battu sur 100m au Meeting de Rome en 2013 est alors meilleur performeur mondial de l’année avec un 9.74 et est très très chaud. Pour beaucoup d’observateurs, c’est d’ailleurs l’américain qui est le favori naturel de ces mondiaux. Finalement et contre toute attente, car faisant une bonne partie de la course derrière son rival, Bolt l’emportera. Il doublera la mise avec beaucoup moins de suspense sur 200m. Puis, avec ses potes de la sélection jamaïcaine, remportera le relais. Il devient grâce à ces victoires, le recordman en termes de médailles d’or en championnat du monde avec 11 médailles d’or en quatre éditions. Ce qui fait donc un total hallucinant de 17 victoires olympiques et mondiales sur 18 épreuves disputées en sept ans.

Après ce troisième triplé après les mondiaux de 2009 à Berlin et de 2013 à Moscou, il met un terme à sa saison. Son seul objectif pour ses derniers JO est donc de réussir un dernier triplé olympique pour partir en légende ultime de l’athlétisme. Si Usain Bolt remporte les trois épreuves sur lesquelles il s’aligne, à savoir, 100m, 200m et relais 4x100m il deviendra corecordman du nombre de médailles d’or aux JO. Avec 9 médailles d’or, il rejoindra ainsi les légendes Carl Lewis (9 médailles d’or et une d’argent) et Paavo Numi (9 médailles d’or et 3 d’argent) tout en haut de l’Olympe.

Il entrera en piste le 13 août prochain pour le début des séries du 100m. On compte sur lui pour effectuer les réglages nécessaires d’ici là et devenir une bonne fois pour toutes, « The Greatest of All-Time ». Si le jamaïcain devra une nouvelle fois se méfier de Gatlin (qui a perdu la course de l’an passé TOUT seul), ses résultats dépendront en grande partie de son état de santé. Pour infos, son dernier record du monde date des JO de Londres, en 2012, sur 4x100m il avait alors 26 ans (contre 30 aujourd’hui)…

Allez Bolt, plus qu’un dernier éclair de génie pour l’histoire.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: latimes.com
1 Discussion on “Road to Rio : Usain Bolt – la légende peut-elle devenir le GOAT ?”

Leave A Comment

Your email address will not be published.