Victoria Tomas

Alors que la Fashion Week de Paris se termine cette semaine, c’était l’occasion de revenir en détail sur les jeunes créations qui feront la mode de demain. Entre élégance et modernité, retour sur le label Victoria/Tomas et particulièrement sa collection Printemps/Eté 2020 qui célèbre le lifestyle parisien.

À la manière de CMMN SWDN, Victoria/Tomas c’est d’abord l’histoire d’un duo. Composé de Victoria Feldman et Tomas Berzins, tous deux originaires d’Europe de l’Est, c’est en première année à l’Esmod de Paris que leurs chemins se croisent. Leurs collections, reflet d’un équilibre entre masculinité et féminité, sont également le reflet général de leur parcours construit autour d’un imaginaire incluant des références diverses telles que les Nirvana, Wu Tang, Cypress Hill, Margiela ou encore Rick Owens.

C’est donc après un stage de 6 mois chez Alexander Wang à New York (effectué par Tomas) que le duo se lance dans la grande aventure de la création, avec une spécialisation première dans le cuir. Parmi les jalons importants, on note leur apparition au Festival de mode de Hyères parmi les plus jeunes finalistes, une intégration au Designers Apartment de la FHCM ou encore une collaboration sport avec la marque Chantelle. Aujourd’hui, la marque est distribuée dans plus de 40 points de vente à travers le monde et s’est même offert le luxe d’avoir une vitrine dans le concept store le plus cool de l’époque : Colette Paris.

Pour le dévoilement de leur nouvelle collection Printemps/Été 2020, le duo a choisi le Faust, célèbre club emblématique de la capitale, situé sous le Pont Alexandre III. Le lieu n’a pas été choisi au hasard, en ce que cette nouvelle collection célèbre la rencontre entre le Paris des touristes élégants et le Paris de la Parisienne laid-back des milieux plus populaires. Les robes/jupes rétro croisent ainsi le denim et les sweats à capuche se retrouvent sous des trenchcoats élégants. C’est également au cours de ce défilé que le label choisit de présenter sa première ligne de sacs, notamment des tote bags, le symbole de la Parisienne décontractée. Pour le côté un peu plus streetwear, on notera la présence de la banane, et des bobs.

Parmi les invités sur ce show d’exception, on aura noté la présence de la « it-girl » Taylor Lashae, de James F. Goldstein ou encore du mannequin Clara Berry qui aura fait sensation lors de cet évènement par son outfit composé d’une veste Victoria/Tomas tout en couleurs. Alors que d’autres maisons comme Chanel ont également choisi de célébrer Paris de par le décor de leur défilé, Victoria/Tomas a choisi de le faire à travers sa collection, une collection SS20 qui devrait séduire de nombreux acheteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here