Contre les Dallas Mavericks, Russell Westbrook a sorti le Thunder d’un bien mauvais pas pour permettre aux siens de s’imposer 92-91.

Mené pendant tout le quatrième quart-temps, jusqu’à 14 points (74-88) de retard à 5min du buzzer, le Thunder réalisera un superbe comeback. Ainsi, de 3m21 du buzzer final, au game winner de Westbrook à 7s, OKC collera un 14-0 aux Mavs pour s’imposer à l’arrachée.

De ses 14 points…Westbrook en marquera 12. La pile électrique ajoute un nouveau triple double à sa collection en finissant la rencontre avec 37 points (15 sur 30), 13 rebonds, 10 passes (6 TOs). Il s’agissait là du 37e de la saison pour le meneur.

Oladipo (15 points, 9 rebonds) et Gibson (13 points, 6 rebonds), sont les deux seuls joueurs du Thunder a finir au-dessus des 10 points. Côté Mavs, si Nerlens Noel et Wesley Matthews sont les deux meilleurs marqueurs de leur équipe avec 15 points, 6 joueurs finissent avec 10 points ou plus.

Avec cette défaite, les Mavs sont assurés de finir avec un bilan négatif pour la première fois depuis 2000 et la seconde saison de Dirk Nowitzki dans la ligue. Le Thunder se reprend bien après sa défaite contre Houston et garde une avance de 1.5 match sur les Grizzlies dans la course à la 6e place.

Partager cet article

Tags Mavs NBA OKC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *