Anderson Silva répond à l’invitation de Conor McGregor

De retour à l’UFC 234 pour affronter Israel Adesanya, Anderson Silva n’oublie pas un combat contre Conor McGregor.

À 43 ans, Anderson Silva va bien revenir à l’UFC. Loin de ses meilleures années, l’ancienne terreur du MMA compte une seule victoire depuis 2013. C’était en 2017, contre Derek Brunson. Après deux ans d’absence, à cause de contrôle positif, il combat à l’UFC 234 contre l’homme en très grande forme de la catégorie. Après ce combat-là, il garde toujours en tête un duel contre McGregor. On imagine toutefois mal cela se matérialiser.

Pour q’un tel combat ait lieu, il faudrait que les combattants se rejoignent en welterweight. Ayant fait ses débuts dans la catégorie, Anderson Silva n’y a plus mis les pieds en quinze ans. Faisant des excursions en light-heavyweight depuis ses débuts à l’UFC, la légende brésilienne est plus proche des -93kg que des -77kg. De même, McGregor, qui connut deux combats difficiles contre Diaz en welterweight, sait bien que combattre dans cette catégorie ne serait pas à son avantage. Si l’aspect sportif est trouble, l’attrait financier est bel et bien là. Pour un Silva au crépuscule de sa glorieuse carrière, une dernière pige contre le Notorious aurait tout du beau cadeau d’adieu. On ne voit pas d’autre motivation crédible.

Silva expliqua : « Conor est un grand nom. D’abord, Conor m’a challengé. J’ai parlé de ça à Dana (Dana White, Président de l’UFC – NDLA) qui m’a répondu ‘Arrête Anderson’. J’ai dit ‘Allez, s’il te plaît Dana’. ‘Non, non, non’ m’a-t-il rétorqué. ‘Si, si, si’ ai-je tenté. Pourquoi pas, ce superfight serait très intéressant. » Heureusement, White ne sembla pas intéressé.

1 COMMENTAIRE

  1. Sylva a battu le gros Bisping. Il s’est fait volé. Ce dernier devra se faire fondre à 170 pour affronter Conor. La marche est haute

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here