Anthony Bennett est-il le pire premier choix de Draft de l’histoire ?

Lentement, mais tristement, Anthony Bennett, premier choix de la Draft NBA 2013 poursuit sa descente aux enfers.

Anthony Bennett a donc été coupé pour la troisième fois en quatre petites saisons NBA. Numéro 1 de la Draft 2013, il sera coupé par les Wolves le 23 septembre 2015, puis par les Raptors le 1er mars 2016. Il débute l’année par ce nouveau coup dur en étant coupé par les Brooklyn Nets le 9 janvier. La suite de sa carrière en NBA commence à poser question.

Anthony Bennett figure même parmi les pires premiers choix de Draft NBA de l’histoire. Heureusement pour lui, la faiblesse de la Draft 2013 ne lui permet pas encore de voir ses copains de promo écraser la ligue. Ce n’est qu’une question de temps puisque Giannis Antetokounmpo progresse saison après saison.

LaRue Martin (Blazers, 1972) : 5.3 points, 4.3 rebonds et 0.7 passe de moyenne en quatre ans de carrière. Sélectionné devant Bob McAdoo et Julius Erving

Kwame Brown (Wizards, 2001) : Kwame Brown aura passé sa carrière à décevoir. D’espoir de la ligue à journeyman, il termine avec 6.6 points, 5.5 rebonds une carrière longue de 11 ans dans 7 franchises différentes. Sélectionné devant Tyson Chandler, Pau Gasol, Joe Johnson et Tony Parker.

Greg Oden (Blazers, 2007) : coutumiers du fait, les Blazers sélectionnent avec Greg Oden le futur pivot dominant de la ligue. Flingué par les blessures, Oden ne donnera jamais la pleine mesure de son talent. Dans le même temps, les Kevin Durant, Marc Gasol et Al Horford sont devenus des références dans la ligue…

Gene Melchiorre (Bullets, 1951) : le cas le plus cocasse puisque Melchiorre n’a tout simplement jamais foulé les parquets NBA. En effet, il sera banni à vie de la ligue pour un scandale de paris truqués et se verra retiré l’ensemble de ses prix NCAA. Sélectionné devant Mel Hutchins.

Plus le temps passe, plus Anthony Bennett se fait une place au soleil parmi les plus gros flops de la Draft. Si aujourd’hui les autres joueurs de la cuvée 2013 ne brillent pas encore, leur éclosion ne fera qu’alourdir le triste bilan du Canadien.

Photo By: THE CANADIAN PRESS/Chris Young

Leave A Comment

Your email address will not be published.