UFC Fight Night: Smith v Rakic

La semaine passée, Aleksandar Rakic a confirmé sa place parmi l’élite des light-heavyweights de l’UFC en s’imposant avec maîtrise contre Anthony Smith.

Aleksandar Rakic est désormais classé cinquième light-heavyweight de l’UFC en lieu et place d’Anthony Smith. La semaine passée, l’Autrichien s’est imposé avec maîtrise sur Lionheart après lui avoir pilonné la jambe gauche en leg-kicks. Si certains lui ont reproché son manque de mordant, Rakic a préservé l’essentiel lors de son premier main-event à l’UFC. Il faut dire qu’Anthony Smith était en piteux état :

« Ce n’est pas bon. Ce n’est pas bon du tout. Je suis toujours avec des béquilles, alors voilà. Si je suis vraiment honnête avec vous, je ne vais pas bien. Je suis super déçu. Je ne pouvais pas sortir du lit dimanche. Ils ont dû envoyer des gens de l’UFC Performance Institute dans ma chambre d’hôtel pour me donner des médicaments, mettre un tas de crèmes anti-inflammatoires et de grosses machines à glace à compression. C’était comme si j’avais toute une putain d’équipe médicale dans ma chambre. Ça va un peu mieux aujourd’hui. »

« Il y a une fracture du péroné, donc ce n’est pas si grave. Ça a l’air mauvais, mais ce n’est pas vraiment un problème. C’est 4 à 6 semaines, donc ça ira. Mais oui, c’est l’état dans lequel est ma jambe. »

« C’est le problème – il m’a frappé trois fois. C’est fou. Hector Lombard m’a donné 32 leg-kicks dans notre combat. Pas de problème. J’ai marché tranquillement dans l’aéroport le lendemain. Trois leg-kicks d’Aleksandar Rakic, et je suis avec des putains de béquilles. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here