Auston Matthews, Patrik Laine pour une Draft NHL historique

Preview d’une Draft NHL qui s’annonce historique avec Auston Matthews et Patrik Laine

Vendredi, il va faire très chaud à Buffalo avec la Draft de la NHL. Cette année, le repêchage de la Ligue Nationale de Hockey s’annonce comme un très grand millésime. Pour le premier choix, cela va se jouer entre 2 futurs grands de ce sport : l’américain Auston Matthews et le finlandais Patrik Laine. Qui de ces deux joueurs ira à Toronto en octobre ? Éléments de réponse.

 

Auston Matthews : le prodige US qui veut tout défoncer

À 18 ans, Auston Mattews est le favori pour être drafté en tant que premier choix cette année. Malgré son jeune âge, l’américain a déjà atteint un niveau de maturité impressionnant. Déjà au-dessus du niveau des ligues juniors américaines, Matthews a préféré jouer cette année en LNA suisse, l’un des meilleurs championnats européens. Avec les Zurich Lions, le nouveau prodige du hockey n’a pas fait les choses à moitié puisqu’il totalise 46 points en 36 matchs (24 buts et 22 assistances) et se classe 10e meilleur marqueur de la ligue.

Auston Matthews n’est déjà plus considéré comme un junior mais bien comme un sénior à part entière. Avec la Team USA, il a également réalisé des mondiaux assez impressionnants avec 9 points en 10 matchs. Très serein, il maîtrise la rondelle comme personne. Véritable franchise player, Matthews est un centre très complet et se présente déjà comme le futur Sidney Crosby. Des mains de magicien, un patinage très rapide et une vision hors norme, le phénomène US dispose de toutes les qualités pour être le futur MVP de la NHL. Possédant également la nationalité mexicaine (du côté de sa mère), Auston Matthews a vécu dans l’Arizona, un État où le hockey est eu développé malgré la présence des Coyotes à Glendale. Il pourrait être le second joueur américain à être repêché en première position après Patrik Kane en 2007. Fan de hockey depuis son plus jeune âge (Matthews a assisté à son premier match de la NHL), Auston Matthews est train de réaliser son plus grand rêve, lui qui a tout fait pour qu’il atteigne ce niveau exceptionnel. Cette première place serait également un excellent cadeau pour sa mère. Elle qui a fait des pieds des mains pour son fils devant même prendre deux emplois en même temps pour faire face aux dépenses liées au hockey qui s’élevait à près de 20 000 $ par an. Cette saison, elle a même accompagné son protégé en Suisse pour l’aider pour sa première expérience chez les pro. Toronto ou Winnipeg, dans les deux cas on verra dès le mois d’octobre, Auston Matthews fouler les glaces de la NHL et on a hâte.

 

 

Patrik Laine : L’outsider qui a tout d’un favori

Il est lui aussi dans la place et a également de grandes de chances de finir en première positon. Patrik Laine pourrait devancer Matthews vendredi soir à la Draft, plusieurs cellules de prospect placent en effet le jeune finlandais devant l’américain. Il faut dire que depuis les mondiaux où Laine a impressionné tout son monde avec la Finlande, ce qui a rabattu les cartes. Avec 12 points en 10 matchs, dont 7 buts, le Finlandais a confirmé son talent de scorer lors de ces Championnats du Monde. Comme Auston Matthews, Patrik Laine est déjà à 18 ans très mature et joue déjà lui aussi chez les séniors avec le club de Tappara en Liiga finlandaise, l’une des grandes ligues européennes. Avec son club de formation, il finit pour sa première saison complète chez pro avec 33 points en 46 matchs (17 buts et 16 assistances). Possédant un tir puissant, Laine est un buteur naturel et qui a un patinage très rapide. Sur le site sportif québécois rds.com, Dennis MacInnis président de la firme d’évaluation ISS Hockey juge Laine comme « l’espoir avec la plus grande marge de manœuvre avant d’atteindre son plein potentiel » et d’ajouter qu’il « dégaine comme je n’ai vu personne le faire au cours des dix dernières années ». Pur produit nordique, Patrik Laine est le fruit de l’excellente formation finlandaise. Lors des derniers mondiaux juniors, la Team Suomi avait remporté le titre haut la main montrant un niveau assez remarquable avec bien sûr Laine comme leader incontesté. L’ailier finlandais a en tout cas de grandes chances de finir à Toronto du fait de son talent de buteur. Ses qualités exceptionnelles et sa grande marge de progression pourraient faire pencher la balance en sa faveur. 

Puljujarvi, Tkachuk, Dubois,… Un grand cru

Si Laine et Matthews attirent toute l’attention, les autres joueurs de cette Draft 2016 sont également d’un très grand niveau. Celui qui devrait être repêché derrière les deux superstars est Jesse Puljujärvi. Ce puissant ailier droit, le finlandais a totalisé 28 points cette saison avec le Karpät Oulü en Liiga et a lui aussi tout d’un grand. Avec Patrik Laine, il a formé le meilleur duo des derniers mondiaux juniors avec un total de 17 points en 7 matches. Doté d’un bon gabarit (1m90 pour 91 kg) Puljujärvi possèdent tous les atouts pour la NHL. Les Columbus Blue Jackets se frottent déjà les mains avec cet attaquant d’avenir qui pourrait bien être le nouveau Rick Nash de la franchise de l’Ohio.

Derrière ce triptyque magique, Pierre-Luc Dubois et Mattew Tkatchuk se placent pour être dans le top 5. Dubois, le québécois des Screaming Eagles de CapeBreton pourrait aider plusieurs équipes avec son style très complet. Quant à Matthew Tkatchuk, fils du célèbre Keith Tkachuk, son énergie et ses passes chirurgicales devraient faire des ravages. Après une saison record de 107 points avec les London Knights en OHL, l’attaquant américain pourrait faire le bonheur d’une des 3 équipes canadiennes que sont Calgary, Edmonton et Vancouver.

Si cette Draft NHL s’annonce très offensive (avec également le suédois Alexander Nylander), on devrait voir deux défenseurs dans le top 10 avec le finlandais des London Knights Olli Juolevi et le canadien Jake Bean des Calgary Hitmen en WHL. Avec le 9e choix, le repêchage du Canadien de Montréal sera scruté de prêt. Habitué à faire des mauvais choix de Draft (on se souvient en 2006 qu’ils ont préféré prendre David Fisher plutôt que Claude Giroux…), Montréal compte sur son Directeur Général Marc Bergevin pour repêcher le bon élément. Celui-ci devrait être soit le centre américain Logan Brown soit le centre canadien Michael McLeod. Si Pierre-Luc Dubois est encore disponible, le club québécois n’hésitera pas alors une seule seconde à recruter l’enfant du pays.

Draft NHL mode d’emploi 

Cette année, la Draft se tient à Buffalo au First Niagara Center. Vendredi soir, les 30 équipes sélectionneront chacune leur premier choix selon l’ordre établi par le classement de la saison régulière et la loterie de fin mai. Ce sont les Toronto Maple Leafs qui héritent du premier choix (et ils en ont bien besoin pour reconstruire une équipe digne de ce nom). Samedi dans l’après-midi, ce seront les choix du deuxième au septième tour. Cette nuit, on risquera également de voir quelques transactions se dérouler, la période de Draft est en effet toujours propice aux échanges. Cette semaine, plusieurs transferts ont déjà eu lieu entre les équipes de la Ligue Nationale. On retiendra notamment l’échange entre Anaheim et Toronto qui envoie le portier danois Frederik Andersen chez les Leafs. Autre transaction majeure, celle de Keith Yandle qui s’en va aux Florida Panthers. Le club de Sunrise a jusqu’au 1 juillet pour faire signer l’ancien défenseur des Rangers et des Coyotes.

Ordre de repêchage de 14 premiers choix :

  • Choix no 1 :    Toronto Maple Leafs
  • Choix no 2 :    Winnipeg Jets
  • Choix no 3 :    Columbus Blue Jackets
  • Choix no 4:     Edmonton Oilers
  • Choix no 5:     Vancouver Canucks
  • Choix no 6:     Calgary Flames
  • Choix no 7:     Arizona Coyotes
  • Choix no 8 :    Buffalo Sabres
  • Choix no 9:     Montréal Canadiens
  • Choix no 10 : Colorado Avalanche
  • Choix no 11: New Jersey Devils
  • Choix no 12:  Ottawa Sénateurs
  • Choix no 13 : Carolina Hurricanes
  • Choix no 14 : Boston Bruins

Cette draft 2016 s’annonce dans tous les cas dantesque et devrait être l’une des meilleures de ces dernières décennies.

Par PAP

Photo By: yle.fi
2 Discussions on
“Auston Matthews, Patrik Laine pour une Draft NHL historique”

Leave A Comment

Your email address will not be published.