La télévision irlandaise rend hommage à l’année historique de McGregor

Pour les RTÉ Sport Awards qui se déroulent chaque année, la RTÉ a présenté une vidéo hommage au nominé Conor McGregor.

3 combats, 2 victoires et une ceinture, telle aura été l’année 2016 de Conor McGregor. 66.67% de victoires, mais quels 66.67%. En 1 an, l’irlandais aura propulsé le MMA et l’UFC dans une autre dimension. Déchaînant les passions lors de l’UFC 196, l’UFC 202 et l’UFC 205, l’irlandais est devenu la plus grande star de l’HISTOIRE de l’organisation. Exit Brock Lesnar, exit GSP, exit Chuck Liddell, exit Jon Jones, exit Ronda Rousey. Le nouveau roi du pay-per-views s’appelle Conor McGregor.

Lors de l’UFC 205, il sera devenu le premier double champion en titre de l’histoire de l’UFC. Une véritable gageure, montrant, si besoin était, que la pile irlandaise parlait beaucoup, mais assumait dans la cage. Une année en or malgré sa première défaite à l’UFC par soumission.

À 28 ans, Mystic Mac va s’offrir une première pause bien méritée dans sa carrière. En même temps qui peut bien le challenger aujourd’hui ? Seuls des combats contre GSP, Woodley et Mayweather ne représenteraient pas une stagnation dans sa carrière. En effet, si l’aspect sportif se défend pour les Ferguson, Aldo et Nurmagomedov, le côté « stars » beaucoup moins. Une trilogie contre Nate Diaz semble aussi être une option viable. De tous les adversaires potentiels de McGregor, il est le SEUL à être une star et à ne pas obliger l’irlandais à prendre d’énorme risque (même discipline, même catégorie). De plus, l’enfant de Stockton était le seul à ne pas avoir craqué sous le trashtalk de Conor. Aussi fou que l’irlandais sinon plus, un nouveau combat promettrait des conférences de Presse au combat. Wait & See.

The Notorious est nominé pour le titre de sportifs de l’année aux côtés de Seamus Callanan, Eoghan Clifford, Carl Frampton, Denise Gaule, Jamie Heaslip, Brian Fenton, Daryl Horgan, Annalise Murphy, Paul O’Donovan, Katie George Dunleavy, Bríd Stack et Eve McCrystal. Sauf trolling de la part de la RTÉ et grand manque de reconnaissance, le prix de Sportif de l’année ne devrait pas lui échapper.

Photo By: RTÉ

Leave A Comment

Your email address will not be published.