Infernal lors du Game 3, Stephen Curry s’était aussi fait remarquer par un petit trashtalk pour haranguer la foule de l’Oracle Arena.

Pour le Game 3, Stephen Curry a ressorti le costume de double MVP : 35 points (13 sur 23), 5 sur 12 à trois-points, 6 rebonds. Lors du troisième quart-temps, remporté 34-24 par les Warriors, il marquait 18 points. Après un lay-up, Curry se lâchait avec un « This is my fucking house ! » On peut le comprendre, sur les 16 derniers matchs à l’Oracle Arena, les Warriors n’ont pas connu la défaite. Oui, c’est un record NBA.

SUR LE MÊME SUJET :

« Ma mère Sonya m’a déjà envoyé deux vidéos maison, en me montrant le clip et en le rejouant. Elle me disait que je devais me laver la bouche, en disant de la laver avec du savon. C’est un message que j’ai déjà entendu. […] Elle a raison. Je dois faire mieux. Je ne peux pas parler comme ça. » a dit Curry. Très émotif durant la rencontre, le double-MVP a reconnu avoir fait un « black-out » après son explosion du 3e quart.

Partager cet article

Tags Warriors

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.