Avec la Draft NBA 2018, les Dallas Mavericks ont affiché leurs ambitions pour le futur. Selon David Griffin, ancien GM des Cavaliers et désormais analyste pour ESPN, cela ne trompe pas.

Le 21 juin 2018, les Dallas Mavericks ont connu une soirée pleine. La franchise texane repart ainsi du Barclays Center avec Doncic, Brunson, Spalding…et Kostas Antetokounmpo. Sélectionné en 60e position de la Draft, le petit frère de Giannis serait la première pièce en vue de la séduction de la superstar ! Pour David Griffin, ancien General Manager des Cavaliers (le retour de LeBron, c’est lui), cette sélection « n’a rien d’un accident ». À 20 ans, Kostas évolue au poste d’ailier fort. Sélectionné en dernière position de la Draft, il n’apparaît pas comme un chaînon essentiel pour la saison 2018-2019 des Mavs. À Dayton la saison passée, il était surtout utilisé en sortie de banc.

Prolongé pour une extension rookie de 100 millions de dollars sur 4 ans, Giannis Antetokounmpo arrive en fin de contrat en 2021. Si le Greek Freak se plaît dans le Milwaukee, il n’a pas manqué de faire savoir que sa franchise devait se transformer un prétendant au titre pour un avenir commun. Griffin a ajouté : « Ils vont vouloir avoir la place pour un contrat max quand Giannis Antetokounmpo sera disponible, car la Draft de Kostas Antetokounmpo est vraiment une question de tampering légalisé. Quand Kostas reviendra à la maison, il dira à Giannis à quel point l’organisation est exemplaire. » Milwaukee est prévenu.

Tags Mavs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *