Dario Saric est intenable : le Rookie de l’année, c’est lui !

Depuis la blessure de Joel Embiid, le leader des Sixers se nomme Dario Saric, avec sa fin de saison en trombe, il postule au titre de Rookie de l’année !

Pour sa première saison NBA, Dario Saric tourne à 12.2 points, 6.3 rebonds et 2.2 passes par match. Pas de quoi casser trois pattes à un canard nous direz vous avec justesse, sauf que le croate est irrésistible depuis la blessure de Joel Embiid. D’abord remplaçant (21 matchs en tant que titulaire sur les 66 joués), il a peu à peu pris l’ascendant jusqu’à devenir indispensable chez les Sixers. À la fois meneur, ailier fort et pivot, Saric joue les parfaits couteaux suisses.

Ainsi, sur les 10 derniers matchs, l’ailier fort pose 19.7 points (45.6%), 8.4 rebonds, 4.4 passes en 33.6 minutes. Sur les 5 dernières rencontres, la tendance se confirme avec 21.2 points (47%), 7 rebonds, 4.4 passes. Contre les Los Angeles Lakers, il a réussi son career-high avec 29 points (10 sur 20), 7 rebonds, 5 passes et 2 interceptions.

« C’est le Rookie de l’année, c’est lui ! » – Joel Embiid après la victoire des Sixers sur les Lakers

Sélectionné en 12e position de la Draft 2014, la NBA aura attendu le prodige serbe deux longues saisons. Il aura profité de ses deux années pour évoluer au plus haut niveau européen à l’Anadolu Efes, le club turc le plus titré de l’histoire. Sa saison 2015-2016 l’aura fait entrer dans le club 50-40-90. Désormais bien acclimaté au jeu et au rythme NBA, le croate confirme tous les espoirs placés en lui. Si ses coéquipiers restent en bonne santé, la saison prochaine pourrait être celle de l’éclosion pour des Sixers d’un trio Embiid-Saric-Simmons.

Photo By: NBA

Leave A Comment

Your email address will not be published.