Dave Tiger Williams – History of Violence

Retour sur la carrière d’une légende de la NHL : David James  AKA  « Dave, Tiger Williams », féroce puncheur de la Ligue Nationale de 1974 à 1988.

La naissance du Tigre

David James Williams de son vrai nom est né le 3 février 1954 à Weyburn dans la province de la Saskatchewan au Canada. Comme la plupart des Canadiens, il commence le Hockey très jeune et intègre rapidement le club de la ville. C’est d’ailleurs à cette période que John Norman, l’un des Coachs de l’équipe de Weyburn le baptise « Tiger » en partie à cause de sa personnalité et de son style de jeu. En 1971 sa carrière décolle, il effectue ses débuts chez les juniors dans la Ligue de l’Ouest au Canada avec les Broncos Swift Current et éveille la curiosité de certaines franchises.

Deuxième Round

En 1974, Dave se présente à la Draft des grandes Ligues Nord-Américaines. Il est finalement repêché lors de la seconde ronde par les Maple Leafs de Toronto, mais également par les Stingers de Cincinnati dans l’association mondiale de Hockey. Malgré un engagement avec les Leafs, il joue quelques matchs dans la Ligue Centrale (CHL) avec les Blazers d’Oklahoma City avant de rejoindre la prestigieuse NHL. Durant six années, le Tigre se forge une réputation d’homme fort ou de Goon n’ayant pas peur de se salir les mains pour défendre et protéger ses coéquipiers. Il cumule déjà près de 1 600 minutes de pénalité et termine deux saisons comme étant le joueur le plus sanctionné de la ligue.

En février 1980, Dave Williams s’engage avec les Canucks de Vancouver. Son arrivée en Colombie-Britannique marque un véritable tournant dans sa carrière. Dès son arrivée il réalise sa meilleure saison en NHL avec un total de 30 buts et 62 points, l’année suivante il dépasse ce total avec cette fois 35 buts. Le numéro 22 est alors le meilleur buteur de la franchise. Son implication et sa personnalité font de lui une véritable icône à Vancouver, encore aujourd’hui le nom de Dave Tiger  Williams est synonyme de légende pour la plupart des partisans des Canucks.

En 1984 il quitte les Canucks faute d’accord sur une éventuelle prolongation de contrat. La suite de sa carrière est contrastée … Il dispute une saison avec les Red Wings de Detroit lors de laquelle il ne fait pas beaucoup parler de lui puis s’engage avec les Kings de Los Angeles. En 1987, il enregistre son plus haut total de pénalités sur une saison avec 358 minutes sur le banc (sans compter les quelques matchs de Playoffs). Après quatre saisons en Californie, Dave Williams déménage à nouveau et rejoint les Whalers de Hartford (Franchise de la NHL 1979 à 1997). Il s’agit là de sa dernière saison en NHL puisqu’en 1988, laissé libre par la franchise Tiger Williams prend la décision de mettre un terme à sa carrière.

 

Dave la légende

En 14 années de carrière, Dave aura laissé une trace dans l’histoire de la Ligue Nationale. Il détient aujourd’hui le record du joueur le plus pénalisé de l’histoire avec 3 966 minutes en 962 rencontres en saison régulière.

Il aura également marqué les esprits par ses nombreux combats et notamment celui contre Dave Semenko (autre terreur de la ligue) en 1982, mais aussi par un geste devenu culte, cette célébration incroyable qui au passage a probablement inspiré JK Rowling.

Malgré une réputation de Goon assumée, Dave Williams a également prouvé qu’il savait jouer au Hockey : Dave Tiger Williams c’est 241 buts, 272 assists pour 513 points en 963 rencontres.

En dehors de la glace, sa personnalité hors norme séduit, et pour cause il participe encore et toujours à de nombreux événements de charité. Il profite désormais de sa retraite dans la province qu’il a toujours portée dans son cœur : la Colombie-Britannique… Cependant une question subsiste, Dave Tiger Williams intégrera-t-il un jour le Hall of Fame ?

Par Corentin

La Sueur

La Sueur

La Sueur, votre média sportif et culturel.
La Sueur
Photo By: thestar.com
1 Discussion on “Dave Tiger Williams – History of Violence”

Leave A Comment

Your email address will not be published.