Coupe du Monde de Hockey : Un Canada-Russie très hot

Preview des demi-finales de la Coupe du Monde de Hockey qui débutent ce soir avec Canada-Russie et Suède-Team Europe au programme.

Après un tour préliminaire magistral en termes de jeu et d’intensité, place ce week-end aux demi-finales de la Coupe du Monde de Hockey. Outre un duel entre la Suède et la Team Europe de Pierre-Eduard Bellemare qui s’annonce intéressant, le gros game sera Canada-Russie. Un match qui pourrait bien entrer dans la légende entre les deux nations les plus titrées de l’Histoire.

La revanche Canada-Russie 6 ans après l’humiliation

Un match qui sera particulier pour la Sbornaya. En 2010, alors qu’elle partait largement favorite pour décrocher l’or olympique à Vancouver, la Russie s’était fait massacrer 7 à 3 contre un Canada sans pitié. Une défaite retentissante que Ovechkin et Malkin ont toujours en travers de la gorge. Depuis la Russie est qualifiée d’équipe sans collectif avec des stars qui ne jouent que pour eux-mêmes. Cela s’est d’ailleurs vu en 2014 lors des JO de Sotchi avec une nouvelle élimination contre la Finlande cette fois-ci.

Lors de cette Coupe du Monde, on a pu voir une équipe de Russie plutôt intéressante malgré une défense un peu aux abois. Gros point faible depuis de nombreuses années, l’arrière garde a encore montré qu’elle n’était pas la meilleure, surtout avec un duo Emelin-Markov à la ramasse. Heureusement Sergueï Bobrovsky réalise un grand tournoi, lui qui a conclut la phase de poule par un blanchissage face à la Finlande (victoire 3-0). La principale force de la Mère Patrie vient bien évidemment de son attaque surpuissante avec une ligne Ovechkin-Kuznetsov-Tarasenko qui fait mal.

Le Canada est-il trop fort ?

De leur côté, le Canada est en ballade depuis le début de cette Coupe du Monde. 3 victoires en 3 matchs, aucun adversaire n’aura été en mesure d’inquiéter la troupe de Mike Babcock très complète. Après le tour préliminaire, l’équipe à la feuille d’érable aborde sa demi-finale avec le statut de grand favori.

Dominateur dans tous les secteurs de jeu, le Canada aura inscrit 14 buts contre seulement 3 encaissés. On notera par ailleurs, un Carey Price très en forme dans les filets, lui qui n’a pas joué depuis décembre 2015. En attaque, Sidney Crosby compte parmi les meilleurs pointeurs du tournoi avec 4 points (2 buts et 2 assistances). Ses coéquipiers Matt Duchene et Jonathan Toews sont également en forme avec 3 buts pour l’attaquant des Chicago Blackhawks.

Un Canada-Russie qui promet et qui se déroulera dans la nuit de samedi à dimanche à 2 h du matin, heure française.

Suède Vs Team Europe : la bande à Bellemare ira-t-elle au bout ?

Alors que les USA ont sombré totalement avec 3 défaites, la Team Europe en a surpris plus d’un avec une qualification pour les demi-finales. Avec 2 victoires contre les USA et la République-Tchèque et une défaite honorable contre le Canada, le coach Ralph Krueger a réussi son pari. Dans les cages, le slovaque Jaroslav Halak tient la baraque et l’attaque fait mal avec un Leon Draisaitl en forme avec 2 buts gagnants.

Pour le français Pierre-Edouard Bellemare, cette Coupe du Monde lui permet, de rentrer dans une nouvelle dimension. Totalisant pour l’instant un but et une passe décisive, l’attaquant des Philadelphia Flyers abat un travail défensif de malade. Il montre qu’il a toute sa place dans ce tournoi All-Star et qu’il fait partie des meilleurs attaquants défensifs de la NHL.

Dans cette demi-finale qui se jouera dimanche soir à 19 h, la Team Europe recevra la Suède, l’équipe qui a le plus impressionné derrière le Canada. La Tre Konor peut en effet compter sur un Henrik Lundqvist magistral dans les cages. Le King de New-York est « On Fire » depuis 2 matchs avec plus de 95 % d’arrêts en moyenne. Une Suède solide, qui peut aussi miser sur une défense redoutable avec entre autres Victor Hedman qui multiplie les charges dévastatrices le long des bandes.

Sur le papier, il y a donc de grandes de chance de retrouver le Canada et la Suède en finale. On aurait alors droit à la revanche des JO de 2014, une rencontre remportée 3-0 par l’équipe de Sidney Crosby.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: NHL

Leave A Comment

Your email address will not be published.