Dans un duel de fous furieux, DeRozan l’emporte sur Walker

Toujours plus chaud, DeRozan a permis aux Raptors de l’emporter contre les Hornets d’un Walker à 40 points.

Pour un choc à l’Est, quel choc ! Le véritable combat entre les Raptors et les Hornets avait tout pour lui hier soir entre suspense et grosses performances. On commence avec DeMar DeRozan, toujours bouillant en ce début de saison. Il termine le match avec 34 points à 14 sur 26, 3 rebonds, 3 passes. En ce début de saison, il est à 30 points ou plus au cours de 7 des 8 matchs des Raptors. Dans le run final de 12-0 des Raptors (de 97-102 à 109-102), il marquera 8 points.

« Évidemment que DeMar a pris le match à son compte. Ils essayaient d’attaquer et on voulait que notre attaque passe par lui. Il s’est exécuté. Il a mis des gros shoots. C’est ce qu’on attend de lui et Kyle (19 points, 8 rebonds, 6 passes) durant ces moments importants. » – Dwane Casey

La série de 4 victoires consécutives des Hornets a donc pris fin hier soir à domicile. Kemba Walker a tout donné pour empêcher cela avec 40 points, 10 rebonds, 6 passes à un énorme 12 sur 19 et 7 sur 12 du parking ! Nicolas Batum n’est pas en reste avec un gros 18 points, 10 rebonds et 6 passes. Le français a notamment récupéré 4 rebonds offensifs avec ses bras tentaculaires. Roi du comeback cette saison, les Hornets colleront un gros 38-21 aux Raptors après avoir encaissés un cinglant 30-17 dans le second quart-temps.  Si Charlotte finit par s’incliner 113 à 111 face au collectif de Toronto, tout ça est de bon augure pour la suite.

Avec désormais le même bilan (6-2), Hornets et Raptors se partagent la seconde place à l’Est derrière des Cavs à une seule défaite.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: THE CANADIAN PRESS/Frank Gunn

Leave A Comment

Your email address will not be published.