Interview Emil Nava – Lights, Camera, Action !

Son nom reste relativement inconnu du grand public. Pourtant, il est à l’origine des plus grands clips musicaux de ces dernières années. Ed Sheeran, Rihanna, Ellie Goulding, Calvin Harris, Pharrell Williams sont sur la liste de ses collaborateurs… Rencontre avec Emil Nava qui nous explique la vision artistique derrière chacun de ses clips au succès massif.

Salut Emil, merci beaucoup d’avoir accepté cette interview avec nous ! C’est à la fois un honneur et un plaisir de t’avoir avec nous. Peux-tu commencer par te présenter en quelques mots?
Salut Setry ! Donc je suis Emil Nava et je suis réalisateur habitant actuellement à Los Angeles. Je travaille sur beaucoup de projets différents, de clips musicaux à des courts métrages à des projets au format plus long. J’écris également quelques scripts et je suis actuellement sur le point de lancer une compagnie de production, Ammolite Inc.

Tu reviens là d’un tournage à l’étranger. C’était comment de revenir en Europe?
C’était super. J’adore revenir en Europe parce qu’il y a une créativité différente. Je trouve les équipes en Europe vraiment artistiques et il y a cette envie de faire des projets uniques.

Dans ce clip, on observe une femme (Ellie) qui doit faire face à un amant agressif, constamment en train de crier sur elle. Puis elle revient progressivement avec une amie pour prendre sa revanche sur lui. Quel était le concept derrière la vidéo et peux-tu nous en dire plus sur cette idée d’avoir des chevaux à Las Vegas?
Le concept était le thème du female empowerment, raconté à travers une histoire de vengeance. J’ai déjà travaillé avec Ellie plusieurs fois donc c’était une collaboration sur l’idée. Je savais qu’à Vegas, avoir des chevaux dans un casino serait difficile, donc il y a eu pas mal de discussions sur le fait de tourner tout cela dans un studio. Mais je voulais vraiment qu’on sente que ce soit un endroit vrai avec de vraies personnes. On a fini par ne rien fermer, il y avait de vraies personnes là en train de jouer alors qu’on faisait promener les chevaux dans le lobby et dans le casino.

La vidéo nous rappelle le clip It’s My Life de No Doubt, un peu avec le même thème de l’homme agressif et macho. Gwen Stefani prend ensuite sa vengeance, mais elle ira finalement au procès puis en prison . Dans ta vidéo au contraire, on finit sur Ellie et un “happy ending”. Y avait-il un message/vision spécifique derrière cela?
C’était à propos du fait d’être blessé par quelqu’un et le fait de vouloir se venger. Mais nous voulions toujours finir sur une note positive.

Tu es connu pour ton travail remarquable avec la superstar Ed Sheeran, particulièrement sur le clip de Thinking Out Loud, qui a dépassé le milliard de vues. Un clip très simple, mais pourtant super classe et très accrocheur, c’était l’idée?
Ed n’avait jamais vraiment figuré sur ses vidéos avant, donc l’objectif était de mettre en scène Ed d’une manière vraiment unique. Il avait vraiment le souhait de danser aussi. Même si c’était assez simple, il a répété pendant six semaines au préalable pour être sûr qu’il n’y aurait aucun défaut.

Peux-tu nous raconter une anecdote drôle ou intéressante pendant que vous tourniez ce clip?
Quand on a fini, on est partis en grosse soirée pour célébrer parce que nous avions senti que de ce qu’on avait fait, nous avions fait quelque chose de vraiment spécial. Et maintenant ça a 1 milliard de vues !

 Ta grande percée qui a fait connaître ton nom au monde entier s’est certainement passée après la sortie du clip de This is What You Came For, avec Rihanna l’an dernier. Comment as-tu rencontré Rihanna et comment cette collaboration s’est-elle faite?
Je suis un collaborateur de longue date avec Calvin, j’ai de la chance de travailler avec lui et de là, il m’a amené à travailler avec beaucoup de très grands artistes. Rihanna était l’une d’entre elles.  

Peu après sa sortie, le morceau atteint le top des charts dans plus de 20 pays, et ton clip inonde les écrans de télévision du monde entier. Quel était le concept derrière ce visuel? Comment as-tu eu cette idée folle de mettre Rihanna dans une boîte et la laisser chanter au milieu d’effets lumineux complexes?
Le concept était de placer Rihanna dans des environnements surréalistes tout en la gardant très présente dans un seul espace. L’objectif était d’ancrer cela dans une performance incroyable pendant qu’on la transportait à travers ces autres mondes.

Quelles étaient tes inspirations quand tu as eu la demande de tourner cette vidéo?
Mon inspiration était la technologie de la réalité virtuelle. On a tourné tout le truc qui était projeté dans la boîte dans un 360 VR rig. Donc j’essayais d’utiliser cette technologie, mais dans un style d’utilisation que d’autres ne font pas. On ne l’a pas utilisée de manière conventionnelle.

This is What You Came For est certainement devenue ta vidéo signature et a gagné l’award de la meilleure vidéo masculine lors des MTV Video Music Awards de 2016. Comment était cette soirée?
C’était une soirée incroyable. Je suis allé au show, mais Calvin jouait un autre show à Londres, du coup il n’avait pas pu être là. Quand il a gagné, il avait un incroyable message vidéo qui me remerciait personnellement. Il m’a appelé une “légende” et son “favorite man on earth” donc j’étais sur un petit nuage.

La plupart de tes clips ont été réalisés pour Calvin Harris, arrêtons-nous sur certains d’entre eux, en commençant par Summer (avec Jaclyn Swedberg). D’où est venue l’idée de la course de vitesse? Y avait-il une quelconque difficulté pendant les prises?
J’ai tourné “Summer” pile au moment où je déménageais à Los Angeles. C’était ma première expérience avec un immense shoot à LA.  Nous avions tout à disposition et j’imagine que le moment difficile a été quand on était en train de faire le cameo de Jason Statham. On a eu une tempête de vent en plein milieu du tournage et nous avions 30 voitures de course sur mesure, une centaine d’extras, et ces superstars, et personne ne pouvait ouvrir ses yeux à cause de tout le sable dans l’air. C’était fou, mais on a réussi à surpasser cela et tout le monde était sport. 

À la fin du clip particulièrement, les participants semblent passer du bon temps, presque comme s’ils étaient vraiment venus pour faire la fête, se connaître et comme s’ils n’étaient pas du tout au milieu d’un tournage. C’était fait exprès?
Ouais, je pense qu’étant un fan de Calvin Harris, j’ai saisi son audience et les personnes qui vont à ses shows, et il y a toujours ce sentiment de fête fun.

Comme la plupart de tes clips, How Deep Is Your Love a réussi la performance rare de faire plus d’un milliard de vues sur YouTube (!) et a gagné l’award de la Best Electronic Video aux MTV VMA 2016. Un succès massif encore. T’attendais-tu à cela? Y a-t-il un secret d’Emil Nava pour tout transformer en or?
J’essaye toujours de faire les choses dans l’optique de vouloir beaucoup de personnes qui les regardent, et qui souhaitent les regarder encore et encore. Et j’essaye d’avoir un cadre différent et nouveau à chaque fois pour le spectateur, afin de capturer son intérêt et profiter de quelque chose de nouveau à chaque fois.


Dernière vidéo en date que tu as réalisée est
Feels . Une vidéo très “tropical-retro-colorée”. Quelques mots dessus?
Avoir quatre des plus grands artistes dans le monde sur un tournage sur 1 seul jour était réellement un moment excitant. J’avais un peu la pression évidemment parce que je voulais que tout soit parfait pour eux. Je pense que dans ce genre de circonstances, tout le monde s’élève pour l’occasion et opère à un très haut niveau.

Quelques mots pour conclure?
Merci beaucoup pour la discussion !

Merci beaucoup Emil Nava et grands succès pour toi à l’avenir.

Remerciements à Emil Nava et Jenny

Setry

Setry

On Your Radio, Indiana Pacers & More.
Mon soundcloud : soundcloud.com/setrymusic
Setry
Photo By: Conor McDonnell

Leave A Comment

Your email address will not be published.