Garbage Time – Conférence Ouest – Week 6

Les Warriors qui gagnent encore et toujours, Paul George qui confirme, Chicago qui reste instable, les semaines se suivent et se ressemblent quelque peu en NBA en ce moment. C’est pourquoi j’ai décidé cette semaine de mettre des équipes dont je n’ai pas eu l’occasion de parler tout simplement parce qu’elles n’ont fait ni de top ni de flop pour le moment. Je vous donnerai quand même mes tops et flops avec une petite explication ne vous en faites pas petites canailles.

Je dis ça parce que je vous vois venir « comment ça pas de tops pas de flops ? C’est pas normal on veut savoir comment on va pouvoir tenir une conversation ? C’est du grand n’importe quoi je me désabonne » eh bien non je ne vous laisse pas … Pardon ? Commencer l’article ? D’accord d’accord.

DALLAS MAVERICKS

13V-9D. Une 4ème position à l’Ouest. Le plus impressionnant ? Tout ça avec une paire de meneurs d’avenir Deron Williams et Raymond Felton. Plus sérieusement on y croyait plus. Les fiascos DeAndre Jordan et Rajon Rondo, Nowitzki vieillissant, des paris comme Zaza Pachulia, ou D-Will. C’est mal connaitre Mark Cuban, qui après avoir sans doute donné son avis sur la profession de la mère de DeAndre Jordan s’est remis au boulot. Et quel boulot, que de paris réussis, cette équipe tourne bien et ressemble à s’y méprendre à celle de 2011. Inattendus, surprenants revanchards tout ce beau monde orchestré par Rick Carlisle pourrait bien jouer les troubles fêtes à l’Ouest dans une conférence très ouverte derrière les intouchables Spurs/Warriors.

Juste pour revenir rapidement sur le Wunderkind, puisse le black mamba nous lire. Nowitzki donne un récital, non pas d’un point de vue basketball bien qu’il tourne encore à 17.5 points à 50,2%. Mais d’un point de vue sportif à 37 ans il semble intouchable, il sait laisser la place aux jeunes, porter l’équipe quand elle en a besoin, il connait son corps et sait se gérer.

Pssst DeAndre tu veux toujours pas signer ? Tu veux ? Et bah non !

Pssst DeAndre tu veux toujours pas signer ? Tu veux ? Et bah non !

SACRAMENTO KINGS

7V-15D. 13ème à l’Ouest. C’est moins reluisant qu’à Dallas. Et pourtant il y a énormément de motifs de satisfactions dans cette équipe. Ben McLemore semble monter en régime saison après saison et semble bientôt arriver à maturité, Willie Cauley Stein s’intègre bien, Rajon Rondo est redevenu une machine à triple double, Rudy Gay toujours aussi précieux, quand Cousins aura décidé de jouer au basketball et plus comme une merde. C’EST LUI QUI LE DIT, bon c’est moi qui le pense aussi, mais c’est lui qui l’a dit en premier !

Pour cette saison je pense que les carottes sont cuites, mais contrairement aux saisons précédentes il y a une base solide sur laquelle travailler, cette équipe va gagner en expérience, et pourra truster un des 8 spots qualificatifs la saison prochaine. A condition que Vivek Ranadive ne soit pas pris de folie, et on en est pas à l’abri.

Ce mec a tout d’un très grand quand même

 

TOPS

SAN ANTONIO SPURS. Si les Warriors n’étaient pas aussi forts ? Injouables ? cf. notre article la semaine passée. On s’affolerait du bilan des Spurs, 18 victoires 4 défaites, 9 victoires sur les 10 derniers matchs. On a l’impression que c’est toujours pareil saison après saison. Pré-saison -> La saison de trop pour les Spurs ? Et puis ils font finale NBA. AU CALME.

FLOPS

Los Angeles Lakers. Qu’on me tue s’il vous plait. Je souffre de voir cette franchise historique sombré dans les méandres, perdre contre les Sixers, Kobe tu nous fais mal. Arrêtez s’il vous plait. Un miracle quelque chose, pitié. La free agency 2016, la draft ? Pitié un calmant. Pour les plaintes toujours :

Adresse : 555 N Nash St, El Segundo, CA 90245, États-Unis
Téléphone :+1 310-426-6000

***

EN VRAC

  • Selon Dirk Nowitzki, Porzingis est « plus fort qu’il ne l’était [lui-même, ndlr] à 20ans»
  • D’Angelo Russell : «  Sans Kobe on a plus d’opportunités » NON SERIEUX ? J’en connais un qui a trop pris la confiance…
  • Pour Carmelo : «  Deron Williams n’était pas fait pour la vie New Yorkaise » C’est clair que y’a pas mieux que l’Utah pour s’épanouir.

Joueur de la semaine

Kawhi Leonard: 3 victoires, 20 points, 6.8 rebonds, 3.5 passes, 53% à 3 points. Dans son register comme d’habitude fort défensivement et désormais impressionant offensivement, notamment dos au panier, il est la future « star discrète » de la ligue. Hommage à Timmy.

Rookie de la semaine

Karl Anthony Towns, explication de la semaine dernière, le type est trop chaud.

By La Berkane

Photo By: dallasobserver.com, nba.tumblr.com

Leave A Comment

Your email address will not be published.