Depuis le début de la saison, le Thunder est décevant, c’est un fait. Une grande partie de ces faibles résultats vient des difficultés au tir de Westbrook, George et Melo.

Avec un bilan de 12-14 depuis le début de la saison, le Thunder est loin d’être le monstre annoncé. S’il faut évidemment du temps à Russell Westbrook, Carmelo Anthony et Paul George, cela inquiète. Ce qui pose le plus question, c’est bien évidemment les problèmes récurrents au tir du Big Three. Dans la ligue, chez les joueurs prenant 15 tirs ou plus, le Big 3 occupe 3 des 4 dernières places. Seul Donovan Mitchell, rookie et 1ere option offensive se glisse au milieu avec 41% de réussite. D’autant que les stats du joueur du Jazz se sont nettement améliorées depuis son arrivée dans le 5.

Westbrook est le pire de la ligue avec 39.6%, Melo est avant-dernier avec 40.4%. Paul George affiche lui un piètre 41.8%. À chaque fois, ce pourcentage au tir représente le pire dans leur carrière. Le problème principal pour OKC est que l’équipe se crée beaucoup de tirs ouverts…mais ceux-ci ne rentrent pas. Forcément, cela atteint la confiance, et n’encourage pas à prendre des tirs. Un cercle bien vicieux auquel le Thunder doit mettre fin au plus vite. Rappelons que Paul George est agent-libre l’été prochain…

Paul George Carmelo Anthony Russell Westbrook shooting

« Pour le talent que nous avons, évidemment ce n’est pas ce que nous voulons être. Mais nous resterons optimistes quant à l’avenir et à ce que nous pouvons faire. Une fois que nous pouvons trouver un moyen de le faire nuit après nuit, ce n’est pas un mode panique, mais nous devons commencer à mieux jouer. Nous arrivons à un point où nous ne pouvons pas nous permettre d’être à ce stade. Nous pouvons dire que nous allons comprendre, nous pouvons dire tout cela. Mais à un moment donné, il faut que ça s’arrête. »Paul George

Tags OKC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Lors d’un match fou, le Thunder fait tomber les Sixers en triple overtime

    […] Big 3 a été crucial et l’adresse était plus ou moins là ! Carmelo Anthony est ainsi à 24 points […]

    Répondre