Avec Ghost In The Shell, Scarlett Johansson est définitivement une femme d’action

Très attendu, l’adaptation du manga Ghost In The Shell confirme que Scarlett Johansson aime vraiment les armes à feu et les scènes de combat.

2016 aura été très riche pour Scarlett Johansson. Entre le troisième volet de Captain America et l’ouverture de son magasin de pop-corn dans le quartier du Marais à Paris, l’actrice américaine nous aura accompagnés tout au long de cette année. 2017 devrait pour elle débuter sur des chapeaux de roue avec Ghost In the Shell, la très attendue adaptation du célèbre manga. Un film qui confirme que Johansson s’est définitivement tourné vers le cinéma à très grand spectacle.

Une bande annonce qui fait taire les polémiques

Depuis son annonce, Ghost In The Shell n’a pas forcement bonne presse. Adapté du manga mythique de Masamune Shirow publié pour la première fois en 1989, le second long-métrage de Rupert Sanders a été accusé de « white washing« . En effet, Motoko Kusanagi héroïne d’origine japonaise dans le roman graphique est ici interprété par Scarlett Johansson qui adopte à l’occasion des traits asiatique. Ce n’est pas la première fois qu’Hollywood est au cœur de cette polémique. Récemment des cas semblables avec Tilda Swinton dans Doctor Strange et Matt Damon dans The Great Wall avaient été fortement critiqués.

scarlett-johanson-ghost-in-the-shell-1

Mais au vu des premières images impressionnantes. On ne peut qu’être impatient de voir ce film qui sortira en France le 29 mars 2017. Réalisé par Rupert Sanders a qui on doit le très plaisant Blanche-Neige et Le Chasseur avec Kristen Stewart et Chris Hemsworth, Ghost In the Shell propose une esthétique assez bluffante. Dans la première bande-annonce (vidéo plus bas), on peut voir une Scarlett Johansson en mode cyborg qui manie les flingues et le combat à la perfection. Ses rôles de Lucy et la Veuve Noire l’ont sûrement aidé. Avec une ambiance très proche du manga, ce film promet énormément. Outre Scarlett Johansson on retrouvera au casting la française Juliette Binoche, l’américain Michael Pitt (vu récemment dans Asphalte et Brodwalk Empire) ainsi que le danois Pilou Asbæk (Game of Thrones, A War). La mannequin Adwoa Aboha sera également de la partie. Très en vogue, elle avait fait récemment une apparition dans le magnifique cilp Nikes de Frank Ocean et  avait été égérie pour les dernières collections de Palace Skateboarding et H&M.

Ghost-In-The-Shell-Adwoa-Aboa

Parmi tous ces gaijins, il y aura tout de même quelques japonais à l’affiche de ce Ghost In The Shell avec notamment Takeshi Kitano dans le rôle de Daisuke Aramaki. Acteur et réalisateur célèbre au pays du soleil levant, Kitano avait fait grand bruit avec son diptyque Outrage.

L’avenir de Scarlett Johansson se dessinera chez Marvel

Après Ghost In The Shell, l’actrice américaine de 31 devrait se concentrer dans son rôle de la Veuve Noire avec deux nouveaux épisodes d’Avengers prévu en 2018 et 2019 ainsi qu’un Stand Alone sur son personnage en 2020. Entre-temps, on devrait la voir derrière la caméra pour la réalisation de son premier long métrage intitulé Summer Crossing. Une histoire d’amour improbable entre une jeune fille de bonne famille et un garagiste au cours de la Seconde Guerre Mondiale. On pourra également l’admirer dans la comédie Rock That Body de Lucia Aniello en compagnie de Zoé Kravitz en salles le 26 juillet 2017. De quoi apporter un peu de douceur dans la filmographie de Scarlett Johansson qui se dirige de plus en plus vers l’action et les grosses productions.

 

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: Paramount Pictures / Opus

Leave A Comment

Your email address will not be published.