Tilda Swinton – les plus grands rôles de sa carrière

Retour sur la carrière de Tilda Swinton à l’affiche du prochain film Marvel Doctor Strange en salles le 26 octobre prochain.

Connue par le grand public sur le tard, Tilda Swinton est une actrice à part. Très grande (elle mesure 1m79, elle est par ailleurs mannequin), cette britannique originaire de Londres possède un style à part qui plaît énormément à Hollywood. Avec un léger côté androgyne, c’est avec le crâne rasé que Tilda Swinton apparaîtra dans Doctor Strange. Elle y incarnera The Ancient One, celle qui permettra à Stephen Strange de développer ses pouvoirs de télékinésie et devenir le super-héros qu’on connait. Réalisé par Scott Derrickson, ce nouveau Marvel verra Benedict Cumberbatch affronter le terrifiant Mads Mikkelsen. Un Doctor Strange où on aura également au casting Chiwetel Ejiofor et Rachel McAdams. Avant sa sortie mercredi prochain, retour sur la carrière de Tilda Swinton en 8 rôles clés.

Orlando de Sally Potter (1992)

Adapté du livre de Virginia Woolf et réalisé par Sally Potter, Orlando est le premier grand rôle de Tilda Swinton. Un personnage qui ne vieillit pas, un peu à la manière de l’actrice toujours la même depuis ses débuts. Vivant recluse au fin fond de l’Écosse, Tilda Swinton est à 55 ans une comédienne hors du temps capable de jouer dans les superproductions comme dans les petits films indé.

Le Monde de Narnia de Andrew Adamson (2005)

Seigneur des Anneaux version Disney, Le Monde de Narnia est la franchise qui a fait connaître Tilda Swinton auprès du grand public . Avec un premier épisode réalisé par Anrew Andamson avec notamment James McAvoy au casting, l’actrice anglaise joue le rôle de la Reine Blanche. Un mélange entre la Reine de Blanche Neige et Galadriel joué par Cate Blanchett avec qui on la confond souvent. Ce personnage lui permet de percer à Hollywood, elle qui mis à part Vanilla Sky, Constantine et La Plage était plus tournée vers le cinéma indépendant.

Michael Clayton de Tony Gilroy (2007)

Tenant la réplique à Georges Clooney qui joue ici le rôle d’un avocat justicier combattant les multinationales véreuses, Tilda Swinton obtient avec ce film le seul Oscar de sa carrière dans la catégorie meilleure actrice dans un second rôle. Un thriller passionant mis en scène par Tony Gilroy.

Burn After Reading de Joel et Ethan Cohen (2008)

Dans Burn After Reading, l’une des meilleures comédies des frères Cohen avec Fargo et A Serious Man, Tilda Swinton entre pour la première fois dans le monde rocambolesque des frangins les plus célèbres du cinéma. Un univers qu’elle retrouvera cette année dans Avé César, le dernier film choral des Cohen sortit en début d’année et avouons-le très décevant.

Amore de Luca Guadagino (2009)

Véritable touche à tout, Tilda Swinton aime découvrir de nouvelles formes de cinéma loin de celui fait par les Anglo-saxons. Avec Amore c’est du côté de l’Italie que l’actrice y incarne l’épouse d’un richissime homme d’affaires. Un rôle de bourgeoise qui lui collera à la peau (Benjamin Button, The Grand Budapest Hotel). Réalisé par Luca Guadagnino (que Swinton retrouvera dans le récent A Bigger Splash), Amore est un drame puissant à la beauté saisissante. Sûrement l’un des plus beaux films de la carrière de la britannique avec Julia du français Erick Zonca.

We Need To Talk About Kevin de Lynne Ramsay (2011)

Dans la lignée d’Elephant de Gus Van Sant, We Need To Talk About Kevin de Lynne Ramsay est un film qui aura fait débat. L’histoire d’une mère qui tente de continuer à vivre après une tuerie dans un lycée commise par son fils (interprété par l’excellent Ezra Miller). Avec ce long-métrage troublant, Tilda Swinton aura reçu le prix de la meilleure actrice européenne ainsi qu’une nomination aux Golden Globes.

The Snowpiercer, Le Transperceneige de Joon-ho Bong (2014)

Adapté de la célèbre bande dessinée du français Jacques Lob, The Snowpiercer marque l’entrée du coréen Joon-ho Bong (The Host) dans le monde occidental. Ce petit bijou venu du pays au matin calme (qui adore les trains avec cette année le magistral Dernier train pour Busan) met en scène les derniers humains qui tentent de survivre sur une Terre gelée à bord d’un train représentant la hiérarchisation des classes. Face à Chris Evans (Captain America), Tilda Swinton tient encore le mauvais rôle. Serait-elle finalement un peu bad girl ? Dans tous les cas, elle retrouvera Joon-ho Bong en 2017 dans Okja, un film de monstres avec Jake Gyllenhaal.

Only Lovers Left Alive de Jim Jarmusch (2014)

On termine ce rapide tour d’horizon de la carrière de Tilda Swinton avec l’un des meilleurs films de 2014 : Only Lovers Left Alive de Jim Jarmusch. Une histoire de vampire contemporaine qui nous plonge dans un Détroit dévasté, mais très folk. Avec Tom Hiddelston et Mia Wasikowska, Swinton incarne une vampire multicentenaire poète qui tente de survivre dans un monde qui n’est plus le sien. Mélancolique, mais magnifique, ce film marque le retour en force de Jim Jarmusch (qui revient en décembre avec Paterson avec Adam Driver). Ce long-métrage est la troisième collaboration entre les deux britanniques après Broken Flowers en 2005 et The Limits of Control en 2009.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: NARS
2 Discussions on
“Tilda Swinton – les plus grands rôles de sa carrière”

Leave A Comment

Your email address will not be published.