Frank Ocean – Endless et sortie du single Nikes

Après 4 ans d’attente et après avoir joué avec nos nerfs pendant trois ans, Frank Ocean sortait enfin son deuxième album, Endless, le vendredi 19 août 2016.

Cet album « visuel », première pièce d’un puzzle qui s’annonce bien plus riche est au regard de tout le teasing, une véritable déception.  Des premiers indices sur cet album avaient été lâchés le 1 août, lorsqu’une mystérieuse vidéo montrant Frank Ocean était apparue sur son site. Finalement cette vidéo teasait Endless, un album visuel de 45 minutes, exclusivement disponible sur Apple Music le 19 août 2016.

01 Device Control
02 At Your Best (You Are Love) (Isley Brothers cover)
03 Alabama
04 Mine
05 U-N-I-T-Y
06 Ambience 001: “In a Certain Way”
07 Comme Des Garçons
08 Ambience 002: “Honeybaby”
09 Wither
10 Hublots
11 In Here Somewhere
12 Slide on Me
13 Sideways
14 Florida
15 Deathwish (ASR)
16 Rushes
17 Rushes To
18 Higgs

Si ce projet est a priori différent de son véritable second album, on ne peut que souligner la pauvreté de l’album. Même en tant que « gros-teaser » de véritable second album, Endless ne fait pas le travail, au contraire. 3 ans pour pondre 18 sons qui font beaucoup penser à des faces B de Channel Orange. À noter que sur les 18 sons, seuls 7 durent plus de 1 minute 58…

Il se peut également que cet album fasse partie de son deal avec Apple Music. Une partie du deal pourrait mentionner un album en exclu, donc Endless. On peut donc comprendre qu’il en garde sous le coude pour la suite.

Endless – Les 3 sons de l’album :

  • At Your Best (You Are Love) (Cover)
  • Rushes To
  • Alabama

Pour son deuxième véritable album, la communication semble donc bien lancée avec la présentation du clip de Nikes. Cette chanson est vraisemblablement le premier single de « Boys don’t cry ». Un chihuahua, des corps dénudés, de la flagellation et ASAP Rocky, vous allez en avoir pour votre clique. On souligne aussi l’hommage aux victimes de violences policières, et notamment Trayvon Martin. Ce titre nous permet de dire « vivement la suite, vivement que les choses sérieuses commencent ».

Avec ce clip travaillé, on retrouve le Frank Ocean qu’on aime. Répétant avec entrain le fameux « I Got Two Versions », Nikes confirme bien la présence de Boys Don’t Cry.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
1 Discussion on “Frank Ocean – Endless et sortie du single Nikes”

Leave A Comment

Your email address will not be published.