Glenn Robinson III New York

A l’occasion du match Brooklyn Nets – Indiana Pacers au Barclays Center, on a pu discuter avec Glenn Robinson de basket, de dunks, de mode, et de son futur à Indianapolis.

Blessé à la cheville depuis la saison dernière, Glenn Robinson est pour l’instant toujours en rééducation, et espère un retour début 2018. Celui dont la notoriété a explosé depuis sa victoire au All Star Dunk Contest 2017 nous a accordé une interview lors de son passage à New York.

Matthieu : Sur le plan sportif, on sait que tu as récemment souffert d’une blessure à la cheville, tu viens de te faire opérer récemment, quand est-ce que tu espères retourner à la compétition ?
Glenn Robinson III : Pour l’instant j’ai pas de date fixée, je viens juste d’être autorisé à courir et à sauter, j’essaie juste de tout retrouver à la normale, essayer de rééquilibrer mon côté gauche et mon côté droit.

M.F. : T’es encore un jeune joueur (23), et ton rôle a pris plus d’importance depuis le départ de Paul George cet été, alors que tu seras free agent cet été, es-tu enthousiaste à l’idée de continuer à Indianapolis ?
G.R.III : Je suis vraiment enthousiaste, j’ai grandi dans l’Indiana donc pouvoir évoluer dans mon État est vraiment symbolique. C’est une grande équipe, une super ville. Je suis vraiment enthousiaste sur mon futur et j’espère être de retour ici pour encore quelques années, et continuer à m’amuser.

M.F. : À cause de la blessure, tu risques d’être court pour défendre ton titre au Slam Dunk Contest, aucune chance de te voir à Los Angeles ?
G.R.III : Non, je ne pense pas que je serais capable de défendre mon titre, mais j’espère être en bonne santé pour participer l’année prochaine. Je veux vraiment le refaire, ça ne sera juste pas cette année.

M.F. : Est-ce qu’avoir gagné le concours de dunks a changé la manière dont les gens te regardent ?
G.R.III : Absolument, ça m’a apporté plus d’exposition, plus d’expérience, et surtout plus de confiance en moi et en mon jeu. Beaucoup plus de gens me connaissent, et pensent que c’est bien que je ne sois pas seulement capable de faire des dunks et de gagner le concours, mais de leur montrer le reste de mon jeu et le reste de mes qualités.

M.F. : À New York aujourd’hui, est-ce que tu as pu passer un peu de temps dans la ville ?
G.R.III : Je suis allé faire un peu de shopping, j’étais à la boutique Supreme et à la boutique Kith, je me suis aussi baladé dans Brooklyn, visiter quelques endroits. Je ne joue pas donc quand on voyage dans plusieurs villes j’aime bien les villes de plus près.

M.F. : Tu as également créé ton propre logo, qu’est-ce que ça signifie pour toi, et est-ce que créer ta propre marque est quelque chose qui te travaille ?
G.R.III : Oui totalement, c’est important, on est tous à un niveau où on a beaucoup d’exposition et créer ma propre marque, porter mes propres vêtements et faire mes propres trucs est fondamental.

M.F. : Tu portes un pull Dior aujourd’hui, t’es un joueur branché mode, as-tu déjà voyagé à Paris pour voir des défilés ?
G.R.III : Non pas encore, mais ça fait partie de ma bucket list, j’aimerais beaucoup le faire. C’est la capitale et le pays de la mode là-bas, donc c’est quelque chose que j’ai prévu de faire, j’espère pouvoir cet été.

M.F. : Tu as grandi dans l’Indiana, tu joues maintenant au Pacers, tu as organisé un Summer Hoops Clinic deux années d’affilée, travailler avec les communautés est quelque chose qui te tient à cœur ?
G.R.III : C’est très important, tout le monde fait attention à ce qu’on fait, et c’est important d’apporter aux communautés, aux enfants, c’est quelque chose que j’adore faire, ça m’aide mentalement, ça aide mon image évidemment, mais ça vient surtout du cœur.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here