Dans une lettre publiée dans The Player’s Tribune, Isaiah Thomas a fait le point sur son trade aux Cleveland Cavaliers.

Après une magnifique saison à Boston, Isaiah Thomas continuera à l’Est du côté de Cleveland. Dans l’Ohio, il pourra jouer avec LeBron James, « le meilleur joueur du monde ». Dans une lettre publiée sur The Player’s Tribune, il s’est exprimé sur ses attentes pour la saison 2017/2018. Quand il a annoncé à son fils James où il allait jouer, celui-ci a répondu : « LEBRON ! LEBRON JAMES ! Papa, tu vas jouer avec LeBron James ! »

Pour reprendre la réaction de son fils, IT explique ce qui l’attend : « Je vais jouer au sein de la meilleure équipe à l’Est et essayer de gagner le championnat aux côtés du meilleur joueur de la planète ». Sur le papier, ça fait rêver.

« Du point de vue du basket, moi aux Cavs est une association faite au paradis. Si vous avez assisté à des matchs des Celtics l’année dernière, vous savez combien de fois je devais passer par des défenses à deux ou trois, juste pour me faire disparaître. Ça finissait par fonctionner bien pour nous – les gars ont bien joué, et je rentrais mes tirs. Mais cette année … mec, ce ne sera pas la même chose. Tu vas vraiment lancer trois gars sur moi, quand je partage le terrain avec le meilleur joueur de basket-ball de la planète ? Non, je ne le pense pas. »

« Je regarde de haut en bas ce roster, et tout ce que je vois, ce sont des gars avec lesquels je ne peux pas attendre de jouer : Kevin Love (mon ancien coéquipier de l’AAU !), Tristan Thompson, JR Smith, Iman Shumpert … ce n’est pas un hasard pour moi que ces gars aient gagné l’Est trois ans de suite. Et ajoutez-moi maintenant au mix, et D. Rose et mon pote Jae ? Ce roster, mec, c’est juste blindé. Les fans de Cavs, préparez-vous au rock and roll. »

[tweet https://twitter.com/lasueur_off/status/905357427931045888]

Tags Cavs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Brad Stevens répond à un Isaiah Thomas "blessé"

    […] de moyenne. Brad Stevens, son coach à Boston, a lu la lettre écrite par Isaiah Thomas dans The Players Tribune. Le meneur de jeu se confiait sur son ressenti, comme toujours, avec honnêteté et transparence. […]

    Répondre