James Harden dans l’histoire des Rockets : triple double et victoire

Les Rockets poursuivent la très bonne série et s’offrent les Washington Wizards 101-91, grâce à un très grand James Harden.

Avec un troisième triple double en trois matchs, James Harden plane sur le jeu. Cette performance lui permet d’ailleurs de devenir le premier joueur des Rockets à réaliser une telle performance. Pas mal pour une franchise de 50 ans. Avant le match, il avait été nommé joueur de la semaine pour la 12e fois de sa carrière avec des moyennes de 37.3 points, 12.5 passes et 9.8 rebonds. Il égale ainsi le record d’Olajuwon avec la franchise.

Hier soir, la barbe a terminé avec 23 points (6 sur 24), 10 rebonds, 10 passes mais 6 turnovers. Malgré son adresse plus que douteuse (6 sur 24 dont 2 sur 11 à trois points) et beaucoup de pertes de balle (6 contre 5.7 de moyenne cette saison !), il claque donc un triple double. Il s’agissait de son neuvième de la saison. Si Harden sauve les meubles, les grands bonshommes du match s’appellent Eric Gordon. Le 6e homme de Houston en lice pour le trophée termine avec 31 points (11 sur 18), 3 passes et 2 rebonds.

« La beauté du jeu, c’est que quand mes shoots ne rentrent pas, quand je ne shoote pas bien la balle, j’ai d’autres gars qui peuvent le faire. » – James Harden

Les Wizards qui remontent bien la pente (16-17) doivent donc s’avouer vaincus. Beal et Wall n’ont toutefois pas démérité. Le meneur fait un joli double double à 18 points (8 sur 18), 12 rebonds, 5 passes. Le sidekick en chef marque 27 points (9 sur 18), 3 rebonds, 2 passes et 2 steals. Une défaite que se sera surtout dessinée dans le troisième quart où les Rockets auront mis 20 points dans les dents des Wizards (37-17).  3e meilleur bilan à l’Est à domicile, Washington est tragique à l’extérieur avec le 2e pire bilan de la Conférence Est…

Photo By: @ParlonsBasket

Leave A Comment

Your email address will not be published.