La finale de Roland Garros 2017 chez les femmes opposait Jelena Ostapenko et. Simona Halep. Leur duel a été magnifique !

1ère minute : 1er constat : les deux femmes crient beaucoup. Pour atténuer le probable mal de tête tout en évitant d’entendre les commentaires de France TV Sport, on vous conseillera dorénavant d’écouter l’album de Disiz la Peste (en boucle). Dès le 3ème point, on comprend que ce match va être dingue. Ostapenko en attaque, Halep en défense, lets go. « Pif, paf, pouf » de Pierre-Etienne Léonard pour signifier qu’Ostapenko vient (déjà) de breaker Halep. [1-0 Ostapenko]

https://www.youtube.com/watch?v=Q5nL9nP9QSQ

5ème minute : Halep prend sa revanche, et reprend son jeu. Ostapenko joue un jeu décomplexé, quitte à arroser tout le court. [1-1]
7ème minute : La première à remporter son engagement est donc Simona Halep, bien aidée par les fautes directes de son adversaire. [2-1 Halep]
10ème minute : Une statistique apparaît à l’écran : Ostapenko a envoyé 245 coups gagnants pour arriver jusqu’en finale, violent. Elle en rajoute deux autres en coup droit long de ligne, de vrais missiles. [2-2]

https://www.youtube.com/watch?v=ZsNEn64LaIs

14ème minute : La puissance prend le dessus sur la justesse de Simona Halep, qui se contente de remettre en espérant ne pas trop subir sur le prochain coup. Break Ostapenko [3-2 Ostapenko]
16ème minute : Début de match bizarre. La lettonne arrose de ouf juste après avoir fait exploser Halep… Débreak pour Simona Halep, et en jeu blanc. [3-3]
21ème minute : Halep gagne son jeu de service après une série d’avantage/égalité. On a presque assisté à un premier craquage de la lettonne qui a fait mine de taper sa raquette au sol. Ça fait longtemps qu’on n’a pas vu une raquette brisée, honnêtement ça me manque. Kyrgios, Zverev, revenez <3 [4-3 Halep]
27ème minute : Ostapenko force, force, et sa passe. Elle égalise après un beau bras de fer [4-4] et un beau cri de joie, tout en souplesse.

https://www.youtube.com/watch?v=m31-ZyyJYTQ

33ème minute : Coup droit ou coup de marteau ? Ostapenko envoie décidément de sales parpaings de tous les côtés, et pour l’instant, ça passe. C’est le moment que choisit Pierre-Etienne Léonard pour nous rappeler qu’Ostapenko aime la danse de salon. C’est ce qu’on nous rappelle depuis qu’elle est en demie, mais très honnêtement, on s’en fout. Ce qui est plus important, c’est qu’elle fait beaucoup de fautes. Des fautes qui permettent à Halep de gagner le jeu. [5-4 Halep]
35ème minute : À 5-4 pour Halep, service d’Ostapenko, la Roumaine s’offre une balle de break, et donc une balle de set. La lettonne est sous pression, surjoue, et fait faute. Premier set en faveur d’Halep dès sa première occasion, clutch.

https://www.youtube.com/watch?v=PSYbOuwEU-U

Finale Dames, Roland Garros 2017 – 2nd SET

37ème minute : Alizé Lim a donc décidé de vendre son âme à France Télévision en intervenant quotidiennement sur le plateau. Une destinée à la Tatiana Golovin, mais sans la carrière tennistique.
40ème minute : Jelena Ostapenko, vénère après la perte du premier set, réagit et s’offre 3 balles de break dès le premier jeu de service de son adversaire. 3 balles de break qui ne serviront à rien : la Roumaine efface tous les espoirs de la lettonne. [1-0 Halep]
41ème minute : Ostapenko est en PLS : sur un coup en demi-volée, elle envoie une belle cartouche dans le couloir. Point suivant, ça arrose encore. Petite stat pour vous faire comprendre : Ostapenko a réussi 14 coups gagnants lors du premier set pour 23 fautes directes. De son côté, Halep a gagné un point sur coup gagnant et a fait 2 fautes directes. Le jour et la nuit.

47ème minute : Ostapenko parle beaucoup à son clan, qui doit être terrifié tant la lettonne a pas l’air super sympa. Nouvelle balle de break pour Simona Halep, et Ostapenko envoie un nouveau revers dans le couloir. 28 fautes directes qui font défaut, pour 3 côté Halep. [2-0 Halep]

53ème minute : Quoi de mieux pour se relâcher que de frapper dans quelque chose ? Ostapenko passe ses nerfs sur la pauvre baballe jaune et envoie 3 fautes directes supplémentaires. Et là, miracle, sur le point d’après, la lettonne ne frappe pas à plat, mais LIFTE LA BALLE. OUI OUI, elle a lifté une balle ! Le miracle ne dure pas : 3-0 Halep.

60ème minute : « Ostapenko reste en vie dans ce match » affirme Matthieu Lartot, notre héros. Car oui, la lettonne sauve une nouvelle fois une balle de break pour finalement conclure par un échange génial où elle trouve des angles et des zones improbables. Simona Halep est une nouvelle fois débordée ! [3-1 Halep]

64ème minute : Halep ne remet plus aussi bien. En même temps, à force de faire du droite-gauche sur le court en essayant de rattraper des balles à 100 km/h de moyenne en coup droit, ça crève. Du coup Ostapenko se relance et breake la roumaine. Comme quoi, c’est tout con le tennis, il suffit de mettre les balles dans le court. [3-2 Halep]

70ème minute : C’est avec son revers qu’Ostapenko martyrise Halep. Croisé, long de ligne, y’a tout. Bizarrement, c’est le coup droit de la jeune lettonne qui faiblit. 15 fautes depuis ce début de match. 2 balles de break pour Halep qui ne concrétise pas ces occasions. La fin de la clutchitude ? Menée 0-3, Ostapenko remonte à 3-3.
72ème minute: Mon dieu Halep a fait une faute directe.

74ème minute : Alerte revers long de ligne en retour pour Ostapenko qui va s’offrir 2 balles de break. Retour au bon moment de l’arrosoir, deux fautes directes pour elle.
76ème minute : Cette finale commence à être dingue : Ostapenko passe devant après avoir tabassée Halep au filet. Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu la roumaine aussi dépassée par la puissance des balles de son adversaire. [4-3 Ostapenko]

78ème minute : Après une faute directe, Ostapenko fait signe de la main qu’elle doit se calmer. On ne savait pas qu’elle disposait de cette option. Attention à ne pas trop se calmer parce qu’Halep en profite pour débreaker sur une seconde balle à 102 km/h, cadeau. Comme le veut la tradition en Lettonie, Ostapenko se frappe la tête contre la raquette.  [4-4]

80ème minute : Apparemment, se frapper la tête contre la raquette, ça marche. La lettonne re-breake Halep [5-4 Ostapenko]. Note à moi-même : si les choses ne vont pas en ma faveur pour mon match de demain, essayer le truc de la tête contre la raquette. Je vous donnerai des nouvelles.

85ème minute : Ostapenko, en bout de course sur son coup droit, envoie une ogive long de ligne OKLM. Résultat : 3 balles de set. La première est gâchée, la seconde lui permet de confirmer le break. Standing ovation. [6-4 Ostapenko]

https://www.youtube.com/watch?v=jGC_S0y54A4

86ème minute : Moment gênant quand Laurent Luyat lance maladroitement Alizé Lim après avoir présenté la finale du double de tennis-fauteuil. « Je dois parler du tennis handisport ? » Non non… Statistique à l’écran : 22 coups gagnants pour 18 fautes directes côté Ostapenko. 3 coups gagnants pour 4 fautes directes pour Halep.

Finale Dames, Roland Garros 2017 – 3ème SET

90ème minute : Ostapenko est sur un nuage : point gagnant sur point gagnant. Mais sur une montée à la volée, la lettonne laisse passer la balle qui s’écrase sur la ligne. Sur le point d’avant, Ostapenko souriait. Du coup : retour d’Ostapenko qui fait peur. Halep enchaîne, jeu. [1-0 Halep]

https://www.youtube.com/watch?v=BtiKBrgJKXg

93ème minute : Oh mon dieu encore une faute directe d’Halep. Le karma s’acharne : Ostapenko prend le jeu avec un ace. [1-1]

97ème minute: Halep gagne son jeu. Enfin un peu de logique dans la hiérarchie des jeux, plus de break sur chaque jeu. On y voit un peu plus clair : Halep remet un peu mieux et Ostapenko arrose un peu plus. [2-1 Halep]
101ème minute: Craquage d’Ostapenko qui donne son jeu à Halep. [3-1 Halep]

102ème minute : Le revers long de ligne d’Ostapenko est absolument sublime. Elle met tout ce qu’elle a dans la baballe, qui tape la ligne à une vitesse de psychopathe pour s’offrir une balle de break. Mais manque de lucidité : juste après ce genre de point, elle a l’habitude de balancer une faute directe. Ce n’est pas grave, tranquille, elle fait le break sur les deux points suivants. [3-2 Halep]

https://www.youtube.com/watch?v=HGeCp2s-yts

107ème minute : France Tv nous montre les images de Stéphane Houdet et de Nicolas Peifer, vainqueurs en double du tournoi de tennis-fauteuil. Un vrai plaisir, merci !

https://www.youtube.com/watch?v=NXRCzqYVDoE

111ème minute : La bataille s’intensifie, de vrais rallyes. Et sur un nouveau revers court croisé, Ostapenko revient au score [3-3]. Quelle joueuse.

115ème minute : Halep subit terrible. Et sur une balle de break, Ostapenko envoie une nouvelle souche en revers destinée à s’écraser dans le couloir. La balle mord finalement le filet, monte… et redescend à l’intérieur du court. Simona Halep ne peut rien faire face à tant de réussite. Jean Michel Chatte. [4-3 Ostapenko, service à suivre !]

117ème minute : Jelena Ostapenko joue de mieux en mieux, de plus en plus vite et avec plus en plus de régularité. Ça fait un peu peur. [5-3 Ostapenko] 

120ème minute : Alerte Ostapenko est à deux points du match. Alerte. Danger. La gamine a 20 ans. Alerte, elle a une balle de match. Alerte, danger, on a presque mal au cœur pour Halep. REVERS LONG DE LIGNE ÉNORME SUR LE SERVICE D’HALEP. C’est énorme ce qu’il s’est passé ! [6-3 OSTAPENKO, JEU SET ET MATCH !].

https://www.youtube.com/watch?v=QSAhgfPRbU4

So comman quand t’es 47ème mondiale, que t’as 20 ans, que tu livres le plus gros match de ta vie et que tu gagnes Roland Garros face à une ancienne finaliste à Paris. Jelena Ostapenko, par son tennis et son caractère, vient peut-être de créer une longue histoire d’amour entre elle et Roland Garros. Dorénavant, la lettonne sera 12ème mondiale. Un match génial qui redonnera obligatoirement de l’estime à cette catégorie WTA en manque d’amour. Grosse déception pour Simona Halep qui échoue pour la deuxième fois en finale à Roland, la privant d’une première place mondiale qui restera entre les mains de Kerber. Ultra fair-play et spectaculaire, Halep n’a pas peut être pas gagné le match, mais elle a gagné notre admiration. Merci mesdames pour le spectacle !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *