Joel Embiid – les fruits d’une attente interminable

Avec des débuts plus que prometteurs, Joel Embiid n’en finit plus de conquérir les fans comme les observateurs NBA.

Pour son premier match Joel se sera payé Robertson, Westbrook et Steven Adams. Rien que ça !

À cause d’une sale blessure au pied droit qui refusa de guérir, Embiid passa ses deux dernières années sur les réseaux sociaux. Dans l’ombre et dans le doute, il a travaillé son relâche et gagné du muscle. Dans une équipe des Sixers moribonde depuis le départ d’Iguodala, le cas Embiid ressemblait à une nouvelle mauvaise blague. Sélectionné en troisième choix de la Draft 2014 par Sam Hinkie, il allait devoir fermer des gueules.

Une présaison réussie, 20 points, 7 rebonds, 2 contres plus tard, on peut dire que Joel n’a pas manqué ses débuts dans la grande ligue. 164 matchs plus tard et avec un niveau de hype qui n’en finit plus de grandir, les Sixers se frottent les mains.

Offensivement, le type est déjà un monstre et hier, il aura tout simplement pris le dessus sur Adams. Si le 6 sur 16 peut sembler douteux, Embiid aura été 8 fois sur la ligne de lancers. Le rookie se permettra même de crier « HE CAN’T GUARD ME ! », le public conquis répondra par des « MVP, MVP, MVP » et « Trust the Process ! » Il a également réussi un panier à trois points sur trois tentatives. Oui, Joel partout, justice nulle part. Il n’y qu’à regarder son premier panier en carrière et cette merveille de move sur Robertson. Nombreux sont les vétérans qui aimeraient avoir les mêmes…

Embiid 🔥 lasueur.com . . . . . #nba #sixers #philly #theprocess

A video posted by lasueur.com (@lasueur) on

On espère juste qu’il améliorera son jeu de passe et en particulier sa volonté de jouer collectif. Hier soir, il n’aura rien tenté à ce niveau en oubliant même ces coéquipiers à certains moments. Comme par exemple, ici, dans les dernières secondes du match. Il paraît que Gerald Henderson l’attend toujours dans le corner…

Les Sixers ont de l’or en barre entre les mains. Déjà excellent offensivement, impressionnant défensivement, Embiid peut devenir LA star de Philadelphie et le nouveau pivot dominant de la NBA. À condition que les blessures le laissent tranquille…

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: Slam

Leave A Comment

Your email address will not be published.