Nas Nasir

On attendait le retour de Nas depuis le réussi Life Is Good. Avec Nasir, l’enfant de Brooklyn (né à Brooklyn et grandi dans le Queens comme on ne cesse de l’écrire) fait encore mouche. Un projet produit par Kanye West qui risque de marquer.

On se souvient de la claque Life is Good. 6 ans plus tard, Nas revient avec Nasir. Après Daytona de Pusha T, Ye de Yeezy et Kids See Ghosts avec Kid Cudi, c’est le quatrième album de 7 morceaux sorti par GOOD Music en quatre semaines. Pourtant, aucun signe d’essoufflement chez Kanye West qui livre sans doute son meilleur projet de l’été avec Nasir. Au niveau des featurings, Yeezy est présent sur deux morceaux, alors que Pusha T et The Dream font des apparitions remarquées.

« Who knew I would grow to meet presidents that respect me?
If Starbucks is bought by Nestlé, please don’t arrest me
I need to use your restroom and I ain’t buy no espresso
Soon enough, assume the cuffs, the position
Not new to us, since back on the bus sittin’
Said « Screw the bus! », boycotted that bus outta business
The future’s us, yeah there be citizens in prison » – Nas sur Everything

3 Commentaires

  1. Nad vient du Queensbridge dans le Queens et non de Brooklyn !!!!! Quelle honte pour le chroniqueur qui a écrit cette article !!!! Respecter un artiste c’est connaître sa biographie !!!!

      • Merci pour cet article Lasueur, je partage votre avis sur le fait que c’est le meilleur opus de cette série d’albums sortie par Kanye ces dernières semaines. En revanche , admettez que même si Nas est né à Brooklyn, mais votre lecteur a raison , vous commettez une énorme maladresse en l’appelant l’enfant de Brooklyn, il a bien grandi a Queensbridge et a toujours tenu a représenter son quartier, c’est un détail très important au vu des rivalités de quartier qui sont la genèse de l’histoire du hip hop et des beefs qui l’accompagnent

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here