Karl Anthony Towns explose Joel Embiid et Timothe Luwawu-Cabarrot

Avec un duo Towns, Wiggins majuscule, les Wolves se sont débarrassés tranquillement des Sixers.

Avec un bilan de 2-10 pour les Sixers et 4-7 pour les Wolves, le duel du soir entre ces deux équipes n’était clairement pas décisif. En revanche, le match promettait avec les nombreuses pépites présentes sur le terrain. Le public ne s’y trompait pas puisque le Target Center annonçait 16 866 spectateurs, un record cette saison. Le match sera d’ailleurs plié dès la première mi-temps avec 28 points d’avance.

« Ils sont jeunes et ils vont encore devenir meilleurs, c’est là que l’on doit arriver. Quand tu apprends à jouer avec tes coéquipiers, ça devient plus facile » – Joel Embiid

 Comme de plus en plus souvent cette saison, le duo Towns, Wiggins a été impressionnant avec 70 points, 20 rebonds. Oui, le futur de la ligue est déjà son présent. Andrew Wiggins, qui avait claqué il y a quelques jours son career high avec 47 points, termine là avec 35 points, 10 rebonds, 4 passes. Karl Antony Towns, lieutenant de luxe, finit avec 25 points 10 rebonds.

Karl Anthony Towns, rookie de l’année la saison dernière s’offrira l’action du match et Joel Embiid. Towns claquera ensuite un énorme dunk sur le pauvre Timothe Luwawu-Cabarrot. La dure loi de la NBA. Le pivot des Sixers, favori pour le trophée 2017 a mordu la poussière en essayant de garder KAT. The Process termine le match avec 10 points, 10 rebonds en 23 minutes.

Guillaume

Redacteur en Chef chez La Sueur
Écrit NBA, Football, NFL, MMA, sport en général et culture.
Photo By: NBA

Leave A Comment

Your email address will not be published.