MMA – Désormais libre de tout contrat, l’invaincue Kayla Harrison fait le point sur sa situation.

Vainqueur du tournoi des poids légers du PFL, pour la seconde fois, le mois dernier, Kayla Harrison est arrivée au terme de son contrat avec l’organisation. Alors qu’elle n’a toujours pas prolongé, beaucoup aimeraient la voir passer au niveau supérieur et affronter Cris Cyborg ou Amanda Nunes. Toujours invaincue en douze fights, la double championne olympique de judo n’est allée que deux fois jusqu’à la décision. 

Kayla Harrison a fait le point sur ses ambitions lors d’un entretien avec Aaron Bronsteter pour TSN. « J’ai été très claire sur le fait que je serais heureuse de rester (au PFL) pour une certaine somme d’argent. Mon héritage est la chose la plus importante pour moi. Je ne me bats pas pour être célèbre, ni pour être riche. Je ne me bats pour rien d’autre que pour être la meilleure au monde et j’aime la poursuite de la grandeur. C’est ma passion. Être capable d’utiliser le sport pour faire de bonnes choses dans le monde. C’est ce qui me motive », a déclaré Harrison.

« Mais ma vie a également changé radicalement au cours de l’année et demie écoulée. J’ai maintenant d’autres responsabilités que je dois prendre en compte. Il ne s’agit pas seulement de savoir égoïstement ce qui est le mieux pour moi et ce que je veux. Je dois penser à ma famille maintenant et cela pèse lourd sur mon esprit et mon cœur. Cela va donc avoir son importance sur ma future destination », a ajouté la championne qui a récemment adopté sa nièce.

SUR LE MÊME SUJET :

« Je suis convaincue que je peux tout faire. […] Que ce soit demain ou dans six mois, j’ai la plus grande confiance en mes entraîneurs, mon équipe, mon manager et moi-même pour créer l’héritage que je veux tout en étant payée. Je pense que je peux tout avoir. Cela paraît peut-être fou, mais j’ai cette conviction. Je sais que je travaille dur, je sais que je le mérite, et j’y arriverai », a-t-elle conclu.

Kayla Harrison était présente au Bellator 271 pour assister à la victoire de Cris Cyborg. De son côté, Dana White continue d’affirmer que l’ancienne judokate n’a pas le niveau pour affronter les meilleures athlètes de l’UFC. 

Partager cet article

SourceTwitter Aaron Bronsteter
Crédits photosInstagram Kayla Harrison

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.