UFC 229 Conor McGregor Khabib Nurmagomedov analyse

Au regard du véritable succès financier qu’a été l’UFC 229 Khabib vs. McGregor, Dana White verrait bien une revanche pour 2019.

En octobre 2018, l’UFC organisait le plus grand événement de son histoire avec Khabib Nurmagomedov vs. Conor McGregor. Le combat devenait le plus gros pay-per-views de l’histoire de l’organisation, et voyait le Daghestanais devenir une superstar. Depuis, ni Conor, ni Khabib n’ont combattu. En effet, suite à l’incident post-combat, la commission athlétique du Nevada enquête toujours.

Pour Dana White, Président de l’UFC, une revanche pourrait bien avoir lieu cette année : « Je pense que beaucoup de gens veulent voir ce combat. Évidemment, encore une fois, nous n’avons toujours pas comparu devant la commission athlétique du Nevada. Cela doit arriver, et quand cela se produira, nous pourrons comprendre comment tout cela se passe. Les gars vont devoir gagner. Cela dépend aussi de la durée des suspensions… Mais tant que tout se passe bien, ce combat devrait avoir lieu en 2019. » Sportivement, on espère pour McGregor qu’il y aura un autre duel avant, histoire de retrouver toutes ses sensations. Poirier pour l’Irlandais et Ferguson pour le Daghestanais avant la grande explication.

2 Commentaires

  1. Il devrait falloir plus qu’un combat contre Poirier pour redonner une chance à CmG.
    De plus, j’ajoute qu’une revanche Khabib vs Al Iaquinta m’intéresserait après un éventuel combat contre Ferguson (qui est bien entendu le n1 contender légitime)
    CmG devrait affronter en premier un Kevin Lee ou Edson Barboza ou Justin Gaethje ou encore Anthony Pettis avant un rematch contre Poirier contender n2 légitime.
    Le classement ufc ranking place Conor en 2è à la place de Poirier, étrange, non ?

  2. Cette façon d expédier fergu et poirier comme des formalité. J espère vraiment que les 2 conteneurs vont défoncer la machine à cash et boubakiller. On les a assez vu ces starlettes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here