Ne cherchez plus, Leonardo Fioravanti est l’avenir du surf

A la découverte du surfeur italien Leonardo Fioravanti, nouvelle star montante de la discipline qui a battu s’il vous plaît Kelly Slater à deux reprises cette saison.

Non, les italiens ne sont pas uniquement bons au football ou en pizzas. Éloigné de ces clichés, le surfeur italien Leonardo Fioravanti est en train de tout casser sur son passage. Après une excellente saison 2016, il arrivera sur le WCT en 2017 avec de grosses intentions. A 18 ans seulement, il est considéré comme le très grand espoir de ce sport. Présentation.

Quand l’élève surpasse le maître

Né un certain 8 décembre 1997 à Rome, Leonardo Fioravanti a parcouru énormément de chemins depuis. De son Italie natale jusqu’au aux côtes de l’Aquitaine (là il surfe sa première vague à 6 ans), l’italien est sans aucun doute le meilleur rookie actuellement. Cette saison, il a prouvé tout son potentiel, notamment en battant à deux reprises l’immense Kelly Slater. Faisant partie de la même team (Quiksilver). La première fois c’était lors du Margaret Pro River en Australie où Fioravanti a battu son maître lors du deuxième tour. Une perf qui lui a donné des ailes puisqu’il est parvenu à se hisser jusqu’en quart de final du contest avant de perdre contre Julian Wilson. La seconde victoire s’était quant à elle déroulée chez lui à Hossegor, là où il s’entraîne. Leonardo a encore sur le second tour remporté son duel contre King Kelly. Pas mal quand on a que 18 ans et qui prouve que ce rider d’1m80 a déjà un talent incroyable

Outre ses quelques expériences avec tous les meilleurs surfeurs du monde, Leonardo Fioravanti a dû cette saison faire encore ses classes sur le WQS, le circuit qualificatif de la WSL. Actuellement 5e avant la conclusion à Hawaï avec la Vans World Cup, l’italien réalise un exercice 2016 remarquable sans victoire certes, mais avec plusieurs podiums. Une 5e place qui va lui ouvrir définitivement les portes de l’élite du surf mondial en 2017. Il pourra alors montrer tout son talent et aller titiller les John John Florence et autre Gabriel Medina lors des 11 étapes. Si on n’attend bien évidemment pas un titre de champion du monde dès l’an prochain, quelques gros coups comme il a fait cette saison seraient déjà tout bons pour la suite de sa carrière.

Après le départ de Kelly Slater en 2014 de chez Quiksilver, la marque californienne peut avec Leonardo Fioravanti compter sur une future légende de la discipline dans son crew. Assurément l’homme à surveiller. Forza Italia !

En attendant de le retrouver sur le CT on vous laisse avec ses deux dernières vidéos.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: Red Bull

Leave A Comment

Your email address will not be published.