Quik Pro France : Kelly Slater défait par un italien, les français éliminés

Récap de ce round 2 avec la défaite des 3 français et l’élimination surprise de Kelly Slater qui perd face au jeune italien Leonardo Fioravanti.

Dur journée à Hossegor pour les français qui se sont fait tous sortir lors du tour de repêchage. Encore une fois, aucun surfeur tricolore ne remportera le Quiksliver Pro France.

Duru et Bourez éliminé au buzzer, pas de chances pour Florès

Maudits. C’est le mot pour qualifier les performances des trois français engagés dans ce deuxième tour.

Première à surfer ce matin, Joan Duru n’est pas passé loin d’éliminer le 3e au classement général, l’australien Matt Wilkinson. Une défaite qui se va se jouer à rien. Alors que le basque menait la danse avec deux vagues notées 7.63 et 6.70, Wilko va sortir une dernière gauche à 6.73. Avec sa première jugée à 7.83, l’australien remporte ce heat avec une avance de 0.2 points. Pas de chances pour Joan Duru qui après avoir frôlé l’exploit hier face à John John Florence hier, échoue une nouvelle fois de peu. Il va devoir désormais se concentrer sur la fin de saison en WQS (ligue qualificative pour l’élite) afin d’assurer sa place l’année prochaine pour le CT. Il est pour l’instant bien parti avec une 3e place au classement général.

Du côté de Jérémy Florès, c’était juste pas de bol. Le réunionnais n’a pas réussi à trouver durant les 30 minutes de sa série la vague pour battre Julian Wilson classé dans le Top 10. Florès aura pourtant tout donné, mais la houle à ce moment-ci de la marrée descendante n’était pas la meilleure. Rageant pour ce surfeur qui n’a jamais réussi à faire une performance ici à Hossegor durant sa carrière.

La défaite la plus crève-cœur côté français sera celle de Michel Bourrez qui va se faire battre au buzzer par Alejo Muniz. Pendant 28 minutes, Bourez dominait son heat avec des notes à 5.33 et 6.00, mais dans les derniers instants le brésilien va malheureusement le devancer. Muniz aura eu l’intelligence de rejoindre la plage et de changer de pic pour trouver la dernière vague qui va l’envoyer au 3e tour (évaluée à 6.50)

Une vraie bérézina pour le clan tricolore qui peut encore compter sur Johanne Defay chez les femmes, qualifiée pour le round 3 du Roxy Pro France.

Kelly Slater se fait sortir par Leonardo Fioravanti

Un Quiksiliver Pro France qui a offert encore une fois son lot de surprises avec l’élimination de Kelly Slater par la wild card Leonardo Fioravanti. L’italien de 19 ans a ainsi battu pour la deuxième fois de sa carrière la légende de ce sport aux 12 titres de champions du monde.

Une défaite qui fait mal pour Salter. Lui qui est revenu dans le Top 5 après le Hurley Pro voit le podium s’éloigner. Heureusement, Jordy Smith (4e au général avant ce Quik Pro) s’est lui aussi fait sortir lors de ce round 2.

Pour Fioravanti, cette victoire prouve toutes les attentes placées en lui. L’italien qui s’entraîne la plupart du temps dans les Landes (l’Italie n’est pas réputée pour ses vagues bien qu’il y a quelques bons spots), devrait compter parmi les grands dans les années à venir.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: AFP J.P Muller
5 Discussions on
“Quik Pro France : Kelly Slater défait par un italien, les français éliminés”

Leave A Comment

Your email address will not be published.