Mais où s’arrêtera Loïc Bruni, le phénomène français du VTT de descente ?

À 23 ans, Loïc Bruni est déjà double champion du monde de sa discipline. Après une bonne année 2017, le frenchie peut viser haut.

Toujours étudiant à la Skema Business School, Loïc Bruni est extrêmement compétitif sur son VTT. Champion du Monde 2015, il a remis le couvert en 2017. En septembre dernier, en Australie, il finissait devant Michael Hannah (+0 »339) et Aaron Gwin (+1 »967). Une belle revanche pour celui qui n’avait pas pu défendre son titre la saison passée. 4e de la saison de Coupe du Monde, rien ne laissait espérer une fin de saison en apothéose.

À 23 ans, il peut viser encore plus haut. Pour le moment, comme il nous l’avait raconté, Bruni se concentre sur le présent : «  Je n’ai pas encore de nouveaux défis. Je veux profiter de cette opportunité et le faire le plus longtemps possible. C’est ce que je kiffe vraiment. Le sport est en train de grandir, tout est en train de prendre de l’ampleur. J’ai envie de faire partie de ce mouvement. Je ne projette pas trop dans le futur pour l’instant. »

Véritable visage du VTT de descente en France. Bruni a également compris l’importance des réseaux sociaux. Suivi par plus de 140 000 personnes sur Facebook et 170 000 personnes sur Instagram, il est dans la place ! SuperBruni pourrait désormais viser le classement mondial pour 2018. En 2015, sa meilleure campagne, il avait terminé 2e du général. Il peut aussi viser de nouveaux titres en championnats du monde. Bruni est à égalité avec Fabien Barel avec deux titres mondiaux. Le record du GOAT français Nicolas Vouilloz, 7 fois champion du monde reste à bonne distance. À 23 ans, Loïc a toutefois le temps devant lui. Toutefois, Vouilloz avait remporté son dernier titre à 26 ans…

Photo By: Red Bull

Leave A Comment

Your email address will not be published.