67 ans et végétarien, Marco Olmo remporte quand même un ultra-trail

A 67 ans Marco Olmo remporte l’ultra-trail de Bolive: la Ultra-Bolivia-Race. Végétarien depuis ses 31 ans, cet italien force le respect.

Cet italien est une véritable machine qui semble inusable. À 67 ans, Marco Olmo vient de remporter l’Ultra Bolivia Race. Une course de 170 km en autosuffisance et en 6 étapes terminées en un temps assez ahurissant de 16 heures et 44 minutes. Après notre bonne sœur triathlète, c’est une nouvelle preuve que le troisième âge est en forme.

Il finit 3 h avant le deuxième

L’Ultra Bolivia Race est un trail  particulièrement relevé puisqu’en plus de se trimbaler sa propre bouffe dans son sac à dos, on doit courir entre 3700 m et 4100 m d’altitude avec comme cerise sur le gâteau, une traversée d’un désert de sel (le Salar Uyuni). De quoi  faire souffrir plus d’un athlète.

Des images de l’édition 2014:

Mais pas de soucis pour notre papy italien qui finira tranquillement premier en 16 h et 44 minutes, loin devant son poursuivant, le français Christophe Martin qui termine cet ultra-trail en un peu plus de 19 h.

Pour réaliser des perfs pareilles, Marco Olmo n’est pas n’importe qui. Auparavant, il a été en effet champion du monde d’Ultra Trail et a remporté à deux reprises en 2006 et 2007 l’UTMB du Mont-Blanc. La course mythique de plus de 167 km avec un dénivelé positif égal à deux fois l’ascension de l’Everest. L’Ultra-Trail du Mont-Blanc se classe parmi les plus durs au monde.

Végétarien depuis 36 ans

Pour tenir le coup, Marco Olmo a une hygiène de vie irréprochable qui lui permet de performer encore à 67 ans. Il est en effet végétarien depuis ses 31 ans et a proscrit tout ce qui est viande et poisson. Plus qu’un régime, le coureur voit plutôt cela comme une philosophie.

À la place, il se gave de pain, pâtes, polenta, fromage et huile d’olive. Marco Olma ne boit également pas d’alcool et se couche à 21 h le soir pour se réveiller à 6 h le lendemain. Il court quotidiennement entre 2 et 3 h par jour. Bref, mise à part son alimentation, notre athlète a une vie pas forcement des plus fendards.

Un mal nécessaire pour tenir sur la durée puisque Marco Olmo participera en novembre prochain à l’Oman Desert Marathon. Une course de 165 km en plein désert et dans l’un des pays les moins démocratiques au monde… Désolé, on n’a pas trouvé pire.

TomTom-montres

 La musique à votre poignet avec la TomTom Runner 3  🎶

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: marcoolmodeserttraining.it

Leave A Comment

Your email address will not be published.