Quiksilver Pro France : les surfeurs ont RDV à Hossegor

Cette semaine débute le Quiksilver Pro France dans les tubes landais d’Hossegor. Preview d’un event capital dans la course au titre.

Après quasiment un moins d’arrêt, la WSL est de retour pour les meilleurs surfeurs de la planète. Particulièrement apprécié, le Quiksilver Pro France qui se tiendra à Hossegor devrait encore nous régaler avec ses tubes parfaits. Une étape de plus vers la course au titre qui se joue entre John John Florence et Gabriel Medina.

Les favoris doivent se relance, Jordy Smith doit confirmer

À 3 events de la fin de la saison, les choses sérieuses commencent pour les surfeurs du Pro Tour encore dans la course pour finir champion du monde. Parmi eux, c’est John John Florence qui est dans la meilleure position. Leader au classement général avec 41 650 points, l’hawaïen de 23 ans est en très grande forme dans cette seconde moitié de saison. Bien qu’ayant perdu deux fois en finale lors du J-Bay Open (face à Mick Fanning) et lors du Billabong Pro Tahiti (Face à Kelly Slater), John John est le surfeur du CT le plus régulier du moment. Cependant, son échec à l’Hurley Pro à Trestles (13e, éliminé au 3e tour) a montré que le prodige n’était pas encore assuré du titre.

Un Hurley Pro qui a fait très mal pour les favoris. Deuxième avec 37 450 points, Gabriel Medina avait lui aussi été sorti dès le round 3 en Californie (sur une décision des juges très discutable). Pour autant, l’élimination de Matt Wilkinson au deuxième tour a permis au brésilien de gagner une place au classement général. Champion du monde en 2014, Medina compte bien goûter à nouveau aux joies d’un titre à la fin de l’année. À Hossegor, il devrait être comme un poisson dans l’eau puisque par le passé il a remporté le Quicksilver Pro France en 2011 et 2015.

Sur un petit nuage depuis sa victoire sur le spot de Lowers Trestles, Jordy Smith arrive au Quicksilver Pro avec l’intention de se maintenir dans le top 5 et pourquoi aller déloger Wilkinson de la 3e place.

De son côté, la légende du surf Kelly Slater est tranquillement remontée dans le top 5 en seulement deux étapes. Après sa victoire à Teahupoo cet été, puis un magnifique concours de circonstances en Californie, voilà que Kelly se retrouve 5e avec 29 650 points. Il est tout de même utile de rappeler que l’américain n’en menait pas large en début de saison avec des résultats catastrophiques en Australie. Dans les tubes landais, Kelly Slater essaiera de réaliser de nouveau un gros coup sur un spot qu’il avait déjà dominé en 2012.

Quelle place pour les français ?

Ils seront cette année 3 français à surfer à Hossegor. En plus de Michel Bourez et Jérémy Florès membre de l’élite WSL cette saison, le local Joan Duru s’invite pour ce Quiksilver Pro grâce à une Wild Card. Le basque de 27 ans arrive sur cet event  en grande forme après un très beau parcours lors du Billabong Pro Cascais au Portugal avec une élimination en demi-finale. Actuellement, Duru est 3e au classement WQS (seconde division de la WSL).

En quête de résultat, Jérémy Florès s’est rassuré à Cascais dans cette étape du QS. Dans les vagues très difficiles du Portugal, le réunionnais a réussi à se hisser en finale, sa première de la saison. Malheureusement, il a échoué dans les tout derniers instants face au brésilien Jesse Mendes qui a planté deux turns sortis de nulle part. Malgré cela ce n’est que du positif dans sa quête vers son maintien en élite. 31e, Jérémy Florès est plus que jamais menacé cette saison. 2016 n’est en effet pas une bonne année pour l’un des meilleurs surfeurs français de tout le temps, accumulant les échecs d’évent en event. C’est tout simplement la pire saison de sa carrière sur le CT.

Pour Michel Bourez, ce Quiksiliver Pro France sera l’occasion de raccrocher le top 10. Actuellement 13e avec 25 200 points, le tahitien figure dans un groupe où les écarts sont très serrés entre la 7e et la 15e place. Au Hurley Pro, Bourez avait terminé à la 9e place, éliminé au Round 5 par Brett Simpson.

Pour info, aucun français n’a remporté le Quiksilver Pro depuis sa création. On espère que cette année sera différente.

Roxy Pro France : Tyler Wright tentera de se rapprocher du titre

Au même moment se tiendra le Roxy Pro. Ce sera l’avant-dernière étape pour les filles du Pro Tour avant la manche finale qui se déroulera à Hawaï. À Hossegor, on pourrait voir le sacre de l’australienne Tyler Wright, leader du CT avec 4 victoires cette saison. Face à elle, l’américaine Courtney Conlogue qui espère encore finir championne du monde. La semaine dernière à Cascais pour la 8e étape, Conlogue avait défait en finale Wright dans un heat épique avec notamment un tube magistrale pour la californienne. Mais ne nous voilons pas la face, on voit mal comment Wright peut échapper au titre avec plus de 5000 points d’avance sur sa poursuivante.

Pour la française Johanne Defay, l’objectif de début de saison de finir dans le top 5 n’est plus très loin. Actuellement 5e après son superbe parcours jusqu’en demi au Portugal, la réunionnaise gagne une place. Vainqueur en 2016 du Fidji Women’s Pro, Defay compte bien aller chercher sa première victoire de sa jeune carrière (elle n’a que 22 ans)  à Hossegor. En 2014, elle avait malheureusement chuté en finale face à Tyler Wright.

Le Quiksilver Pro France et le Roxy Pro France se tiennent du mardi 04 au samedi 15 octobre Hossegor dans les Landes.

Pierre-Andrea

Pierre-Andrea

Journaliste chez La Sueur
Ecrit sur la NHL, le surf, le running et la culture
Pierre-Andrea
Photo By: carvemag

Leave A Comment

Your email address will not be published.