Suite aux commentaires de Donald Trump, les protestations se sont accentuées en NFL. Michael Jordan est monté au créneau.

Propriétaire des Charlotte Hornets et accessoirement meilleur basketteur de l’histoire, Michael Jordan reste une personnalité écoutée aux États-Unis. Dans un week-end sportif très politique, le GOAT a été emmené à parler. Ainsi, Donald Trump a retiré l’invitation des Warriors à la Maison-Blanche. En football américain, les joueurs ont intensifié leurs protestations suite aux propos du Président.

SUR LE MÊME SUJET :

« L’un des droits fondamentaux sur lequel ce pays est fondé est la liberté d’expression, et nous avons une longue tradition de protestation non violente et pacifique. Ceux qui exercent le droit de s’exprimer pacifiquement ne doivent pas être diabolisés ou écartés. » Le GOAT poursuit « À un moment où les divisions et la haine sont croissantes dans ce pays, nous devrions chercher des moyens de travailler ensemble et nous soutenir mutuellement et ne pas créer plus de divisions. »

Partager cet article

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.